Trae Young et sa phobie des… oiseaux

Trae Young et sa phobie des… oiseaux

Après ses 10 premiers shoots ratés lors de son premier match de Summer League face aux Grizzlies à Las Vegas au début du mois de juillet, Trae Young a tout fait pour bloquer les énergies négatives une fois la rencontre terminée.

« Bien sûr que c’était difficile. Je suis rentré à l’hôtel et je me suis détendu, je n’ai même pas allumé la télé, parce que je savais qu’ils parleraient de moi. Les critiques ne vont pas m’aider. Je ne suis plus non plus sur les réseaux sociaux parce que c’est vraiment un endroit qui peut vous faire du mal si vous prêtez trop d’attention à ce que tout le monde dit. » Trae Young

Une anecdote recueillie par Jackie MacMullan d’ESPN dont l’article nous a également appris que le meneur de 19 ans drafté en 5ème position par les Atlanta Hawks souffrait d’une phobie des… oiseaux.

« Trae Young a une peur panique des oiseaux, c’est donc naturellement que les fans d’Oklahoma State tenaient des photos de pigeons lorsqu’il était sur la ligne des lancers-francs. » Jackie MacMullan (ESPN)

Depuis quelques temps, il reçoit l’aide de Brett Ledbetter, ancien joueur devenu auteur spécialisé dans le sport et sa psychologie. Avec lui, il a appris à gérer sa peur mais aussi à anticiper les critiques et les insultes qui vont de paire avec la vie de star du basket.