Le jour où l’Argentine de Manu Ginobili a fait mordre la poussière à Team USA

Le jour où l’Argentine de Manu Ginobili a fait mordre la poussière à Team USA

Après des Jeux Olympiques 2000 à Sydney remportés dans la douleur, avec notamment une grosse alerte face à la Lituanie et une finale face aux bleus loin d’avoir été largement dominée, Team USA a pris une énorme claque lors du championnat du monde à domicile avec une petite 6ème place. Pour les JO d’Athènes les Américains avaient bien l’intention de laver cet affront et pour cela ils avaient fait venir une équipe plus séduisante sur le papier avec Tim Duncan, Allen Iverson, Stephon Marbury et la jeune génération LeBron James, Dwyane Wade et Carmelo Anthony. Ces JO ont finalement rapidement tourné au cauchemar avec d’entrée la plus large défaite de l’histoire de Team USA aux JO, battus de 19 points par Porto Rico. Une première défaite qui allait en annoncer d’autres (face à la Lituanie en groupe), dont celle surtout en demi-finale. Après avoir battu l’Espagne en quart, Team USA affrontait l’Argentine de Manu Ginobili, vice-championne du monde en titre. En ce 27 août 2004 les Argentins ont dominé quasiment de bout en bout les orgueilleux américains, incapables notamment de ralentir un Manu Ginobili royal avec 29 points. Retour sur cette dernière défaite de Team USA dans un match couperet :

 

Leave a Reply