Poussé par Victor Oladipo, les Pacers font tout pour que la sauce (re)prenne; Un Myles Turner « exceptionnel » à la rentrée ?

Poussé par Victor Oladipo, les Pacers font tout pour que la sauce (re)prenne; Un Myles Turner « exceptionnel » à la rentrée ?

À l’initiative de Victor Oladipo, l’intégralité de l’équipe d’Indiana (à l’exception de Bojan Bogdanovic, en préparation pour les qualifs de la Coupe du monde avec la Croatie) a passé une semaine à Miami. Hôtel 5 étoiles (JW Marriot Marquis) équipé d’un terrain homologué NBA, présence des coachs David Alexander (coach perso du All-Star et MIP 2018), Micah Lancaster (I’m Possible Training) et Al Watson (AGAME Training), chaque Pacer a été mis dans les meilleures conditions.

Partez à New York pour assister à plusieurs matchs NBA

À un peu moins d’un mois du début du training camp officiel (le 25 septembre), même Edmond Summer et C.J. Wilcox, signés via des two-way contracts, ont pris part au regroupement. Chaque jour de la semaine, l’équipe a passé au moins 2 heures par jour sur le terrain (une heure de travail individuel, une heure de scrimmage).

« Myles Turner était exceptionnel. Sa marge de progression est énorme. On a aussi travaillé avec Karl-Anthony Towns depuis qu’il était au collège et je vois beaucoup de similarités dans ces deux joueurs. Je pense qu’il (Turner) n’a pas encore effleuré la surface de ce qu’il peut faire et il l’a montré durant les workouts. » Micah Lancaster via The Athletic

Loin de la semaine habituelle d’Oladipo durant l’offseason (The Athletic indique qu’il bosse du lundi au vendredi de 11h à 17h), mais l’objectif est aussi de prendre du plaisir en dehors du parquet pour tisser des liens entre coéquipiers.

« (Domantas) Sabonis a été impressionnant, il a un très bon feeling. Tyreke Evans est incroyablement talentueux. L’excitation engendrée par les workouts dans l’équipe était assez impressionnante. » Micah Lancaster

De bon augure pour la suite puisque l’alchimie de l’équipe était déjà excellente la saison passée sans qu’un tel rassemblement ait eu lieu (les joueurs s’étaient retrouvés en ville et avaient partagé quelques activités ensemble en septembre mais leurs calendriers respectifs ne leur avait pas permis de s’entraîner ensemble avant la reprise officielle).

Leave a Reply