Nemenja Bjelica sur les fenêtres internationales FIBA : « Le basket en souffre et ça n’apporte rien de bon »

Nemenja Bjelica sur les fenêtres internationales FIBA : « Le basket en souffre et ça n’apporte rien de bon »

Depuis un peu plus d’un an, le règlement FIBA a changé concernant les qualifications pour la Coupe du Monde. Nous pouvons désormais assister à des fenêtres internationales en pleine saison, pour lesquelles il est très difficile (voire impossible) de participer quand on est un joueur d’Euroligue ou de NBA. Le Serbe, Nemanja Bjelica, récemment signé par les Knigs exprime sa frustration à ce propos.

C’est un sujet délicat pour différentes raisons. Pour moi honnêtement, nous devons d’abord observer cette situation depuis la vision des joueurs qui répondent aux invitations et participent à ces matchs. Je ne veux pas que qui que ce soit pense que d’autres vont leur prendre leur place. Ces gars ont montré tout la fierté qu’ils avaient de représenter leur pays. C’est une honte que des gens disent qu’ils composent une équipe B ou une équipe C. Mais nous pouvons aussi voir depuis la vision des fans à qui on ne propose pas le meilleur produit possible. Je suis sûr que toutes les équipes aimeraient pouvoir présenter leur équipe la plus forte. Le basket en souffre et ça n’apporte rien de bon. Je comprends que ce soit bien d’offrir à certains joueurs la chance de jouer pour leur équipe nationale, mais cela veut aussi dire potentiellement perdre. Au final, ce système n’allège pas du tout la charge de travail des joueurs : regardez combien se sont gravement blessés dernièrement. » Nemanja  Bjelica

Motivé, il enchaine, pensant que ce système n’est vraiment bon pour personne, même pas la FIBA elle-même.

Ce n’est pas à moi de parler de ça, mais je ne vois pas qui sort gagnant de ce système. Les joueurs ne sont pas protégés, la qualité du jeu chute et les fans ne voient pas les meilleurs joueurs de leur pays pour représenter leur sélection. Le basket en souffre et j’espère qu’une autre solution sera rapidement trouvée. Mais la situation est ce qu’elle est et c’est à nous de faire avec. Que peut-on y faire ? Nous avons un match très important contre les Grecs à venir et nous devons rester concentrés plutôt que de parler de ce qui nous plait ou non dans ce système. » Nemenja Bjelica

Il faut dire que pour ce match prévu lors de fenêtre de septembre contre la Grèce, la Serbie devra se passer de joueurs comme Nikola JokicMilos Teodosic ou Boban Marjanovic. Pour Bjelica, ce n’est pas eux qui ont pris la décision de déserter.

De ce que je sais, aucun de nos joueurs qui a dit qu’il ne jouerait pas n’a jamais vraiment été en position de choisir. Tout le monde doit savoir ça et nous devons être clairs. Il y a déjà eu trop de bla-blas sur les raisons pour lesquelles certains ne sont pas venus. Nous avons deux matchs importants à venir et nous devons voir qui pourra jouer et nous apporter son maximum. Tout le reste doit être mis de côté. » Nemanja Bjelica

La Serbie est actuellement 3e de son groupe derrière la Grèce et l’Allemagne et n’est qu’à une petite victoire du 4e, l’Israël. La sélection des Balkans n’aura donc pas droit à l’erreur pour ses deux prochaines oppositions face à la Grèce et l’Estonie.

Via Eurohoops

Leave a Reply