Damian Lillard : « Ce serait un honneur d’être un Blazer à vie »

Damian Lillard : « Ce serait un honneur d’être un Blazer à vie »

À plusieurs reprises ces derniers mois et ces dernières saisons, Damian Lillard (28 ans, 1,91m, All-Star 2014, 2015, 2018) a fait comprendre que rester fidèle à la franchise qui l’avait drafté en 6ème position il y a 6 ans était plus important à ses yeux plutôt que d’aller chercher un titre à tout prix si les choses venaient à ne pas fonctionner dans l’Oregon. Son équipe pourtant a bien peu de chance d’attirer des joueurs d’un certain niveau capables de venir en aide à son duo formé avec C.J. McCollum (voire trio avec Jusuf Nurkic) afin de devenir de sérieux prétendants.

« C.J. est un All-Star c’est sûr, la question ne se pose pas. J’adorerais le voir faire le All-Star Game. Ce serait génial. Concernant notre relation, notre amitié est tellement forte que cela nous permet de vraiment jouer ensemble sur le terrain, on fait notre boulot tous les soirs. Mais quand vous parlez de gagner un titre ou d’être compétitif en playoffs contre des équipes comme Golden State, Houston, San Antonio… c’est un effort collectif. On doit chacun devoir pouvoir compter les uns sur les autres pour évoluer à ce niveau. Dans notre équipe, on a beaucoup de gars qui s’investissent et qui travaillent dur. On doit juste continuer à progresser. » Damian Lillard via The Athletic

Partez à New York pour assister à plusieurs matchs

« Je suis très content qu’on ait re-signé Nurk. J’ai une très, très bonne relation avec Nurk. Je suis excité pour lui et sa prolongation, ça va être une grosse année pour lui. » Damian Lillard

D’abord parce qu’elle manque de flexibilité financière, et ensuite parce que la ville de Portland n’est pas celle qui attire le plus en NBA… Blazer for life quand même ? Yes sir.

« Ce serait un honneur d’être un Blazer à vie. Peu de gars jouent pour une organisation toute leur carrière. Évidemment, j’aime jouer pour les Blazers. J’aime vivre dans cette ville. J’ai le sentiment d’avoir établi une connexion avec les gens et la culture de la ville autant que j’ai fait de choses sur le terrain de basket, donc c’est important.

Si les choses venaient à changer, ce serait donc plutôt du côté vers le management qu’il faudrait tourner le regard.

Mais comme nous le savons, c’est un business et très souvent les franchises ont d’autres plans. Parfois les joueurs changent de position par rapport à ça aussi (LaMarcus, si tu nous entends, ndlr). Mais être un Blazer pour la vie, ce serait génial. Je suis absolument partant. » Damian Lillard

La saison passée, Portland avait été balayé par d’étonnants Pelicans au 1er tour des playoffs après avoir fini 3ème de la conférence Ouest.

Leave a Reply