C’est quoi la prochaine étape pour Victor Oladipo ?

C’est quoi la prochaine étape pour Victor Oladipo ?

La belle surprise de la saison 2017-18 en NBA c’est Victor Oladipo. Après une saison moyenne au Thunder, l’arrière a explosé aux Pacers en s’imposant comme un des meilleurs de la ligue sur son poste, ce qui lui a valu une place au All-Star Game. Il va falloir qu’il confirme ce nouveau statut et continue sa progression.

« Nous le mettons au défi. Victor n’est pas le genre de gamin qui, lorsque je lui parle, veut entendre à quel point il est super. Il a une boussole interne avec une grande confiance en lui et ses capacités. Je ne me préoccupe jamais de ça. Je ne m’inquiète pas de son éthique de travail. Je ne m’inquiète pas du fait qu’il soit un super coéquipier. Peu importe son potentiel, il va l’atteindre. Il est obsédé par le fait de devenir un grand basketteur. Il a fait une incroyable inter-saison. Il va connaître des hauts et des bas comme tous les joueurs de cette ligue, mais j’ai foi dans le fait qu’il va rebondir rapidement. Je pense qu’il va prendre le leadership. Mon défi pour lui, c’est ça : j’ai joué avec Larry Bird. Il est le meilleur joueur avec qui j’ai joué. Lui et Danny Manning en NCAA (à Kansas). Et ces deux avaient quelque chose d’incroyable. Quand ils entraient sur le terrain, les 4 autres joueurs se sentaient meilleurs. Quand j’ai joué avec Larry, j’étais simplement un peu meilleur. Et quand je jouais avec Danny, j’étais un peu meilleur. Ce sera la prochaine étape pour lui. Il entre sur le terrain et les 4 autres gars se disent ‘J’ai ce gars avec moi dans la tranchée ? Ok, alors ça va aller pour nous ce soir.’ Je ne veux pas mettre toute la responsabilité sur lui, mais les bons joueurs le font pour eux et les grands le font pour les autres. Il a l’opportunité de faire ça. » Kevin Pritchard, Président des Pacers

En général lorsqu’un joueur passe un tel cap pour devenir All-Star, le cap suivant à passer c’est de pouvoir gérer une défense bien plus présente et notamment des prises à deux.

« Je ne me préoccupe pas des stats de Victor. Je me préoccupe du fait que si les défenses le maîtrisent, est-ce que nous allons les punir grâce aux 4 autres joueurs ? Est-ce qu’il fait la bonne action ? Quand vous jouez à 4 contre 3, quelqu’un va obtenir une opportunité, à condition de faire les bonnes lectures de jeu. Vous l’avez vu face à Cleveland et la façon dont ils faisaient des prises à deux et essayaient de le sortir du jeu, nous avons dû mettre un autre playmaker et un autre shooteur sur le terrain. J’espère que ces choses vont nous rendre meilleurs. » Pritchard

Voyages NBA à New York : Les 3 packages dévoilés !

Leave a Reply