Brad Stevens retrouve avec bonheur ses deux stars : « Kyrie Irving et Gordon Hayward vont apprécier encore plus »

Brad Stevens retrouve avec bonheur ses deux stars : « Kyrie Irving et Gordon Hayward vont apprécier encore plus »

Spectateur de matchs organisés par ses joueurs à Brighton cette semaine, Brad Stevens a rapporté quelques nouvelles de Kyrie Irving et Gordon Hayward.

« Oh oui, il (Kyrie Irving) a ses moves. Je l’ai vu ce matin à la salle et il a l’air en pleine forme. Il a travaillé très dur, il est vraiment excité et c’est bien de voir ça. Je pense que lui et Gordon vont apprécier encore plus toutes les petites choses, parce que Kyrie n’a pas pu jouer la fin de saison deux fois sur les quatre dernières années, et l’année dernière ça a été un vrai choc avec l’infection.

Gordon n’avait jamais connu une telle blessure, mais c’est le cas de beaucoup de joueurs au cours de leur carrière, et ça vous fait apprécier tous ces petits exercices un peu plus. Faire un exercice en 1 contre 1 avec un coach, du 2 contre 2 avec un groupe de coéquipiers… Je pense que vous appréciez plus les choses d’un point de vue général. Mais ces gars aiment le basket. Ce n’est pas comme si ce n’était pas le cas avant, mais je pense que ça renforce encore plus leur amour du jeu. » Brad Stevens

Si les deux opérations du genou d’Irving ont été un choc juste avant les playoffs, la perte d’Hayward dans des conditions dignes d’un film d’horreur dès le premier match de la saison auraient pu laissé des traces mentalement, mais Stevens assure que de côté, tout va bien pour l’ancien ailier du Jazz.

« Il a été très appliqué tout au long de sa rééducation, à chaque étape. Je l’ai vu passer du 1 contre 1 au 2 contre 2 puis 3 contre 3 et maintenant il peut faire des matchs avec certains des gars qui sont là. L’aspect mental ne m’inquiète pas pour lui. Ça fait partie du processus de retour. Mais c’est pour ça qu’il voulait jouer avant le début de la saison, pour être dans ces situations. La première fois que je l’ai vu faire un 1 contre 1, on voyait déjà qu’il était bien plus à l’aise pour sauter et atterrir même avec un gars en-dessous de lui. »

Le coach, qui ne nie pas qu’une « période d’ajustement » sera nécessaire, va logiquement préserver ses deux stars (qui devraient selon toute vraisemblance pouvoir jouer les back-to-backs une fois la saison régulière lancée) de temps de jeu trop lourds en pré-saison, mais ce sera le cas pour leurs coéquipiers également.

« Aucun joueur ne jouera beaucoup la première semaine je pense. C’est trop rapide. Généralement vous avez cinq ou six jours avant votre premier match. On va diviser notre training camp en deux parties. La première c’est se retrouver tous ensemble, trouver une fluidité dans ce qu’on veut faire offensivement et défensivement sur les dix premiers jours durant lesquels on a quatre matchs. Et après ça, on a une période de huit jours où on va se préparer pour la saison régulière. Je ne pense pas que quiconque jouera plus de 25 minutes dans ces matchs de pré-saison. » Brad Stevens

via Boston Herald

Leave a Reply