Dirk Nowitzki : « Quand nous avons signé DeAndre Jordan, c’était assez clair dans ma tête que j’allais sortir du banc »

Dirk Nowitzki : « Quand nous avons signé DeAndre Jordan, c’était assez clair dans ma tête que j’allais sortir du banc »

Cette saison et pour la première fois de sa carrière, Dirk Nowitzki sera remplaçant. Rick Carlisle l’a confirmé hier mais cela fait déjà longtemps que Dirk s’y était préparé.

« Lors des dernières saisons j’ai passé la plupart de mon temps à jouer au poste 5 en raison de soucis de mobilité (rire). Les postes 4 sont vraiment rapides, mobiles et peuvent shooter.  Quand nous avons signé DeAndre (Jordan), c’était assez clair dans ma tête que j’allais sortir du banc. Au bout du compte l’important c’est de gagner. Peu importe ce qui nous met dans la meilleure position de gagner c’est ce que nous allons faire et coach Carlisle a montré au fil des années qu’il était prêt à tout essayer.  » Dirk

A 40 ans Dirk manque de mobilité pour défendre sur des 4, et recruter DeAndre Jordan pour le mettre sur le banc n’aurait eu aucun sens. Désormais à Dirk et aux Mavs de s’adapter à ce nouveau rôle. Et les stats de la saison passée sont plutôt encourageantes puisque le lineup Dirk Nowitzki, J.J. Barea, Yogi Ferrell (qui n’est plus aux Mavs), Devin Harris et Dwight Powell marquait en moyenne 19.4 points de plus que l’adversaire sur 100 possessions.

« Dans ce cas, si je sors du banc, il va falloir qu’il y ait un vélo de prêt à proximité et quelques masseurs, alors là je serai prêt (rire). Quand vous sortez du banc, en règle générale vous n’avez pas le luxe de rentrer tranquillement dans le match. Il faut répondre présent de suite, ce qui n’a jamais été vraiment mon truc. J’ai toujours était lent au démarrage. Mais vous savez, je prendrai un café de plus ou quelques chose pour me donner de l’énergie. » Dirk

« Pendant 20 ans il a été titulaire. Nous allons vraiment bosser sur la meilleure façon de le préparer à entrer en jeu si nous opérons de la sorte. Il y aura un dialogue constant. Nous allons beaucoup communiquer à ce sujet. » Rick Carlisle

Leave a Reply