La punchline du soir pour Enes Kanter : « Quand je pense aux playoffs, j’ai les tétons qui pointent »

La punchline du soir pour Enes Kanter : « Quand je pense aux playoffs, j’ai les tétons qui pointent »

Never change, Enes, never change !

« J’ai déjà participé aux playoffs, et ça devrait être le but de tout le monde. Quand je pense aux playoffs, j’ai les tétons qui pointent. Désolé mais c’est vrai, les playoffs, c’est pour ça qu’on joue ! » Enes Kanter

Leave a Reply