L’arrivée de LeBron aux Lakers ? Andre Iguodala : « Ça va nous aider »; Steph Curry : « Notre pire ennemi c’est nous »

L’arrivée de LeBron aux Lakers ? Andre Iguodala : « Ça va nous aider »; Steph Curry : « Notre pire ennemi c’est nous »

L’arrivée de LeBron James aux Lakers ? Il en faudra plus pour déstabiliser les Warriors. Eux sont même presque contents que les médias aient trouvé un autre sujet de conversation.

« En fait je pense que ça nous aide un peu. Ce n’est pas autant le cirque. Vous pouvez vous relaxer un peu, sans devoir tout le temps être attentif à qui vous observe de loin en analysant chacun de vos mouvements pour faire les gros titres. Les médias seront concentrés sur d’autres équipes aussi. Donc je trouve ça positif. » Andre Iguodala

« Ça fait moins de lumière sur nous, clairement. Mais c’est une bonne chose, c’est super pour la ligue, super pour les Lakers, pour la conférence Ouest. Donc je trouve ça positif. Ce n’est que du positif. J’ai parlé à mon gars Luke (Walton), je lui ai souhaité le meilleur, c’est une opportunité incroyable pour tous ces gars là-bas. Ça devrait être fun cette année. » Shaun Livingston

Draymond Green lui, préfère se concentrer sur la recherche du Three-Peat plutôt que de se dire que c’est une occasion de profiter de plus être autant sous les feux de rampe que ces dernières saisons :

« Il va y avoir de très bonnes équipes. Mais mon approche reste la même. Si nous jouons notre jeu, notre meilleur basket, on gagnera. Donc je me concentre là-dessus, que nous soyons à notre meilleur niveau. » Draymond Green

Même chose pour Stephen Curry :

« Ça ne change rien parce que nous savons que nous serons notre pire ennemi. L’année dernière entre septembre et décembre, c’était un peu nul niveau vibe pour être honnête. On essayait tous de jouer à un niveau encore plus élevé mais ça ne fonctionnait pas comme on voulait. Personne ne veut repasser par là je pense. Les intentions étaient bonnes mais la mayonnaise n’a pris que plus tard. Cette année on veut vraiment prendre du plaisir dans ce qu’on fait, et ça commence demain à l’entraînement. Il faudra donner le ton en comprenant bien que c’est un marathon. »

Leave a Reply