J.R. Smith devra couvrir son nouveau tatouage sous peine d’amende

J.R. Smith devra couvrir son nouveau tatouage sous peine d’amende

Cet été, J.R. Smith s’est fait tatouer le logo de la marque Supreme (marque de streetwear basée à New York et très hype) sur le mollet droit. Samedi sur Instagram, le Cav a indiqué que la NBA l’avait menacé de sanctions s’il ne couvrait pas ce dernier à chaque rencontre de la saison NBA 2018-19.

« Donc on m’a informé aujourd’hui que je recevrais une amende à chaque match si je ne couvrais pas mon tatouage Supreme pendant les matchs !! Ces gens dans les bureaux de la ligue c’est pas possible ! (emoji doigt d’honneur) » J.R. Smith

Mais les règles NBA sont claires, la ligue interdit d’afficher sur son corps ou ses cheveux le moindre logo représente une marque. En 2013 par exemple, Iman Shumpert avait dû se raser après avoir tenté une coupe dans laquelle le logo adidas s’était incrusté. En 2001, Rasheed Wallace n’avait lui pas pu arborer un tatouage éphémère faisant la pub d’une barre chocolatée. Smith se défend en expliquant qu’il n’a reçu aucune compensation de la part de Supreme.

« Les gens m’ont demandé pourquoi je l’avais fait si je ne recevais rien en retour. J’ai répondu c’est qui je suis. C’est pour ça que je suis qui je suis. » J.R. Smith

En mars, on l’avait vu poser pour faire la pub d’une collaboration entre Nike et Supreme dans deux posts Instagram.

Leave a Reply