Tony Parker : « Très bizarre »

Tony Parker : « Très bizarre »

S’habituera-t-on un jour à voir Tony Parker sous un maillot turquoise et violet ? Sans doute pas. Et peut-être que lui non plus.

« C’est très bizarre, étrange, il faut que je m’habitue à cette couleur. » Tony Parker

En 17 ans à San Antonio, TP a remporté 4 titres, pas manqué une seule fois les playoffs et joué 226 matchs dans ces derniers. Ses nouveaux coéquipiers Kemba Walker et Malik Monk en comptent respectivement 11 et…0.

« Je n’aime pas ce nom, joueur-coach. Non, je ne suis pas coach. Je suis un joueur, et je peux aider. » Tony Parker

Le vrai coach, c’est James Borrego. Assistant aux Spurs pendant 10 ans. Et qui ne lui a garanti aucun temps de jeu spécifique.

« On parle d’un gars 6 fois All-Star, 4 fois champion, qui joue en NBA depuis 17 ans et qui découvre un nouvel environnement. Nouveau coach, nouveaux coéquipiers, nouveau vestiaire, nouvelle ville. Et maintenant en sortant du banc. Tout ça c’est nouveau pour lui. Mais Tony est bien investi dans son rôle, ça me rassure. Ce n’est pas moi qui doit l’essayer de lui vendre, il m’a dit que c’était ce qu’il voulait faire. » James Borrego

« C’est toujours un peu irréel qu’il soit dans l’équipe. Je n’aurais jamais pensé qu’il quitterait San Antonio. Il peut m’aider sur le jeu ‘au milieu’, les floaters, runners, des choses sur lesquels j’ai plus de mal et pour lesquelles il est un des meilleurs. » Kemba Walker

via Charlotte Observer

Leave a Reply