Enfin un premier 3-points pour Markelle Fultz ! Drew Hanlen : « Il a pris environ 160 000 shoots depuis juin »

Enfin un premier 3-points pour Markelle Fultz ! Drew Hanlen : « Il a pris environ 160 000 shoots depuis juin »

Shawn Marion vous l’aurait dit mieux que nous, la qualité d’un shoot ne réside pas dans son esthétique mais dans sa réussite. Tout l’été, on a entendu parler des progrès de Markelle Fultz, dans la mécanique comme dans la confiance. Choses qu’il avait toutes deux perdues suite à une blessure à l’épaule en début de saison dernière, sa première en NBA.

En 24 minutes de jeu contre Orlando hier en pré-saison, le meneur n°1 de la draft en 2017 a terminé à 12 points à 5/12, 6 rebonds, 1 passe et 1 contre. Et 1/4 à 3-points. Son tout premier (il n’en avait rentré ni en saison régulière, ni en playoffs la saison passée, ni contre Melbourne vendredi dernier alors qu’il avait inscrit 14 points à 6/11 aux tirs en 23 minutes). Au premier rang pour assister à ce moment historique, son coach perso Drew Hanlen, avec qui il a bossé tout l’été.

« Je suis juste content qu’il obtienne les résultats qu’il obtient. Il a bossé très dur et je suis vraiment content qu’il reprenne du plaisir sur le terrain. Il a pris environ 160 000 shoots depuis le mois de juin. Il a travaillé plus que n’importe quel joueur avec lequel j’ai travaillé dans ma carrière. Quatre, cinq heures par jour, et c’est ce qui lui a permis d’en être là. Il va continuer à progresser et apporter une dynamique aux Sixers qui va les rendre vraiment excitants. On me pose toujours cette question sur l’esthétique et je réponds que personne n’a un shoot parfait en NBA, à part Klay Thompson peut-être. » Drew Hanlen

« Je ne vois pas une énorme différence. Il se fout de ce que tout le monde pense. C’est comme ça qu’il doit être, l’esprit libre, et c’est ce qu’il fait en ce moment. » Ben Simmons

« Ce sont les shoots sur lesquels j’ai travaillé tout l’été et j’étais en confiance. Si j’avais le shoot, j’allais le prendre, et c’est ce qui s’est passé aujourd’hui. » Markelle Fultz

Un sentiment de confiance confirmé par son coach Brett Brown :

« Ce qui me plaît le plus c’est qu’il n’ait aucune hésitation. Ça fait un mois que c’est comme ça. Il ne les a peut-être pas tous mis, mais il n’a pas eu peur de les prendre. Il a montré quelque chose ce soir. » Brett Brown

Lundi, toute l’équipe de Philadelphie s’est envolée pour la Chine, où elle jouera ses deux derniers matchs de pré-saison. Des rencontres durant lesquelles Brown a l’intention de gonfler un peu les minutes de ses cadres en vue de la saison.

Leave a Reply