Joel Embiid, entre auto-critique et grosse confiance : « Je suis inarrêtable à l’intérieur »

Joel Embiid, entre auto-critique et grosse confiance : « Je suis inarrêtable à l’intérieur »

Comptez Joel Embiid parmi les joueurs qui ne prennent pas la pré-saison à la légère. Philadelphie a remporté ses deux premiers matchs et doit encore en jouer deux contre Dallas en Chine entre vendredi et lundi mais l’intérieur, qui tourne à 20.5 points et 8.5 rebonds en 23 minutes sur ces rencontres, était loin d’être satisfait. Le début de 3ème quart-temps des siens contre Orlando (victoire 120-114) lundi l’a par exemple inquiété.

« On était nuls, vraiment mauvais en début de 3ème quart-temps. Il faut qu’on suive les concepts, le plan de jeu. Je nous ai trouvés feignants sur les switchs. Ils ont eu beaucoup de 3-points au début du 3ème quart. » Joel Embiid

Individuellement, son jeu ne l’a pas non plus beaucoup ravi et le Camerounais semble plus s’attarder sur les détails.

« Il faut que je sois meilleur près du cercle, et que je communique bien parce que je vois tout et je dois dire à mes coéquipiers ce qui arrive et ce qu’il faut faire. Je dois faire mieux, et ils doivent suivre. » Joel Embiid

Cet été, il a surtout bossé ses « post moves » et son équilibre est selon lui « bien meilleur que l’année dernière » dans ce domaine. Annoncé à 2,18 m et 127 kg par le journal local de Philadelphie The Inquirer, le All-Star de 24 ans à qui l’on reprochait de s’éloigner un peu trop de la peinture pour shooter à 3-points la saison dernière (30.8% de réussite pour 3.4 tentatives par match), a tout pour faire de gros dégâts à l’intérieur (il rentrait 52.7% de ses tirs à 2-points en 2017-18).

« Je crée tellement de contact qu’à chaque fois qu’ils me touchent il y a faute, donc je dois en profiter. Je n’ai manqué qu’un shoot à l’intérieur (lundi). Je dois juste garder la même mentalité et continuer à attaquer, je suis inarrêtable à l’intérieur je pense. » Joel Embiid

Leave a Reply