Marquese Chriss : « La différence à Houston c’est qu’ils savent ce qu’ils veulent que je fasse »

Marquese Chriss : « La différence à Houston c’est qu’ils savent ce qu’ils veulent que je fasse »

Les Suns avaient placé beaucoup d’espoir en Marquese Chriss puisqu’ils ont abandonné pas mal d’assests pour le tirer des griffes des Sacramento Kings après la draft 2016. Mais en à peine deux saisons, décevantes, il a été envoyé du côté d’Houston en compagniede Brandon Knight. Si les Texans ont décidé de le récupérer, c’est parce qu’ils pensent qu’avec un changement de rôle, l’intérieur de 21 ans révélera tout son potentiel. Fini les ballons à jouer face au panier pour Chriss, maintenant, son boulot sera de courir sur le parquet et d’attraper les alley-oops balancés par James Harden et Chris Paul.

« La différence, c’est qu’ils savent ce qu’ils veulent que je fasse. Ils me demandent de faire un boulot spécifique et j’essaie de répondre à leurs attentes du mieux que je peux. Il n’y a vraiment aucun doute sur mon rôle, ils me l’ont dit clairement quand je suis arrivé ici. Je l’apprécie et je travaille pour le remplir du mieux que je peux. Aux Suns, c’était un peu flou, on ne savait pas ce qu’on était capable de faire ou ce que je pouvais montrer. » Marquese Chriss.

Son premier match de pré-saison contre les Grizzlies mardi a été à deux vitesses. Après une première mi-temps catastrophique (cinq pertes de balle en même pas dix minutes de jeu), l’intérieur a peu à peu pris ses marques et a pu faire parler ses qualités athlétiques pour finir avec 11 points et 4 rebonds en 17 minutes de jeu.

« Il est tellement athlétique ! Il va vite en donnant l’impression qu’il trottine. Il a aussi beaucoup de talent, on a besoin de certaines choses et je pense qu’il peut nous les apporter. À mon avis, il sera un atout. Nous n’avons pas très bien géré nos pick-and-rolls mais c’est un des gars qu’on peut envoyer à l’alleyoop. Il peut aussi réussir des contres près du panier. Ça nous donne un autre athlète sur le terrain, il était un peu anxieux au début, comme tout le monde. » Mike D’Antoni, le coach des Rockets.

« C’était le premier match, pouvoir aller sur le terrain et essayer de gagner avec ces gars étaient différent. La première mi-temps, j’essayais de m’habituer au spacing, aux différentes défenses. On joue les uns contre les autres chaque jour donc on comprend assez vite comment s’ajuster à nos coéquipiers, mais les autres équipes jouent différemment, donc je devais lire le jeu et m’ajuster à nouveau. » Marquese Chriss.

L’intérieur devrait évoluer au sein d’une second unit drivée par Chris Paul. Autant dire qu’il risque d’avoir pas mal de ballons intéressants à négocier.

« Il n’a jamais joué avec Chris avant, ils vont développer une alchimie et s’améliorer. » Mike D’Antoni.

« Jouer avec de grands joueurs, de grands meneurs, ça veut dire que ces gars vous trouveront et vous donneront la balle quand vous pourrez l’avoir. Être capable de comprendre ça rapidement est le plus gros ajustement à faire pour moi. Je dois essayer d’attraper la balle dans la raquette, lire le jeu, et prendre la meilleure décision. » Marquese Chriss.

Chriss tourne en carrière à 7,7 points, 5,5 rebonds et 1,2 passe par match.

Via Houston Chronicle.

Leave a Reply