Markelle Fultz ou le shoot le plus scruté de la saison

Markelle Fultz ou le shoot le plus scruté de la saison

En tant que n°1 de la draft, c’est logiquement que Markelle Fultz (20 ans, 1,93m) a suscité énormément d’interrogations dans la sphère NBA lorsqu’on a cru qu’il avait tout complètement oublier comment shooter en début de saison dernière.

« Je ne pense pas qu’un seul joueur de 19 ans soit passé par la même adversité que moi l’année dernière. » Markelle Fultz lors du premier jour du training camp des Sixers en septembre

Ce alors qu’il shootait à 41% à 3-points à l’université. Absent 68 matchs, il a enfin rentré son premier tir à 3-points en carrière récemment en pré-saison.

« Ce qui m’est arrivé l’année dernière c’est une blessure, laissez-moi être clair là-dessus. Une blessure qui m’empêchait de faire des choses que j’avais besoin de faire pour shooter. » Markelle Fultz

Après un gros travail cet été aux côtés de Drew Hanlen, parfois à raison de trois entraînements par jour et environ 1000 tirs pris au quotidien, le meneur a retrouvé confiance.

« J’avais beaucoup de motivation en vue de l’été. J’étais vraiment concentré sur le fait de travailler dur pour retrouver mon shoot comme je le voulais.

Faisant fi des critiques qui n’ont pas fini de toucher son joueur (l’esthétique de son shoot est encore discutable), Brett Brown projette de titulariser Fultz au moins en première mi-temps.

« C’est tellement moins de pression pour moi. Savoir qu’on a trois gars qui peuvent pénétrer ça aide énormément. Il (Fultz) met des shoots. Il faut avoir les idées claires et se concentrer sur ce que vous faites le mieux, c’est ce qu’il fait actuellement, et il joue très bien. » Ben Simmons

Retrouvez ici notre interview d’Elie Okobo sur ses premiers pas en NBA

« Il n’y a aucune hésitation. Il n’a pas rentré tous ses tirs, mais il n’a pas peur de les prendre. Aucun. » Brett Brown

Reste que maintenant qu’il n’a plus peur de les prendre (les shoots), il va falloir les mettre avec régularité pour le natif du Maryland. En pré-saison, le n°20 (43.2% aux tirs sur 4 matchs et 22.8 minutes par match) qui se voit comme la future troisième superstar dont les Sixers ont besoin, n’a shooté qu’à 1/5 de loin.

« J’ai beaucoup travaillé cet été pour être à l’aise dans le fait de shooter à 3-points. Je suis confiant dans ma capacité à les mettre, et je vais les prendre si je suis ouvert. » Markelle Fultz

via The Undefeated

1 Comment

  1. Si il avait joué toute la saison dernière avec Phily, je doute fort que Ben Simmons aurait devancé la rookie de Jazz .

    Avec un shot qui était le siens au sortir du lycée, il aurait à coup sur absorbé une partie du volume du travail que nous fait Simmons récemment, et ça aurait pesé dans la balance pour faire gagner Donovan M. Enfin .

Leave a Reply