Jimmy Butler s’explique et vise à nouveau ses coéquipiers : « Tout est sorti d’un coup »

Jimmy Butler s’explique et vise à nouveau ses coéquipiers : « Tout est sorti d’un coup »

C’est avec le regard d’un petit garçon qui aurait fait quelques bêtises à l’école et un sourire en coin que Jimmy Butler a écouté Rachel Nichols résumer son premier entraînement avec les Wolves depuis sa demande de transfert, avant de répondre à ses questions.

« Il y a beaucoup de choses vraies, mais il faut se rappeler que je n’avais pas joué au basket depuis tellement longtemps ! Et je suis tellement passionné… J’AIME le basket, je suis un compétiteur, je veux jouer contre les meilleurs et essayer de prouver que je peux leur faire face. Donc tout est sorti d’un coup, toutes mes émotions. Est-ce que c’était la bonne façon de faire ? Non ! Mais quand je suis sur le terrain je ne peux pas contrôler ça. C’est mon amour du jeu qui parle, c’est moi à mon état le plus pur. » Jimmy Butler

Pas la bonne façon de faire, il aurait donc fallu faire autrement ?

« Non, je pense que j’ai été honnête. Brutalement honnête ? Oui. Mais je pense que c’est le problème. Les gens ont tellement peur d’être honnête les uns avec les autres. Si ça n’a pas plu, qu’un joueur vienne me le dire, que quelqu’un dise quelque chose, n’importe qui. Je ne vais pas le prendre personnellement. ‘Jimmy, tu es allé trop loin’. ‘Oui c’est vrai’. J’adore le basket, j’adore gagner ! Je joue dur, je fais ce que je suis censé faire sur un terrain de basket. » Jimmy Butler

Butler devrait à nouveau participer à l’entraînement aujourd’hui. Cela veut-il dire que les choses vont dans la bonne direction pour qu’il reste aux Wolves ?

« Les gens le pensent je crois. Je le penserais aussi. Mais non, le problème n’est pas résolu. Ça pourrait l’être. Mais est-ce que je le pense ? Non. Parce qu’il faut être honnête. Non, je ne pense pas. Mais tout le monde ne va être honnête. » Jimmy Butler

Il a aussi expliqué que c’est parce que Karl-Anthony Towns avait commencé à faire du trash talking qu’il a répondu.

« Est-ce que je suis dur avec lui ? Oui, je suis comme ça. Je ne suis pas le joueur le plus talentueux de l’équipe. Qui est le joueur le plus talentueux de notre équipe ? KAT. Qui est le joueur ayant le plus grand don du ciel dans notre équipe ? Wiggs. Qui joue le plus dur ? Moi ! Je joue dur. Je mets mon corps en jeu tous les jours à l’entraînement, en match. C’est ma passion. Tout le monde a une façon différente d’être un leader.

Je ne vais pas dire de noms. Je vais être honnête. Si ta priorité n°1 n’est pas de gagner, ça se voit, les gens le voient. » Jimmy Butler

On rappelle que le All-Star a provoqué verbalement ses coéquipiers, ses coachs et le front office au cours d’une séance très animée dans laquelle il aurait visé directement Tom ThibodeauScott Layden (GM, à qui il aurait lancé : « Vous avez besoin de moi putain ! Vous ne pouvez pas gagner sans moi ! »), Karl-Anthony Towns et Andrew Wiggins.

Leave a Reply