Le TP Effect; Nicolas Batum : « Tony nous a parlé à Kemba Walker et moi »

Le TP Effect; Nicolas Batum : « Tony nous a parlé à Kemba Walker et moi »

Avant de mettre une raclée (120-88) au Magic vendredi, les Hornets ne s’étaient pas entraînés jeudi, en raison d’une série de 3 matchs en 4 jours. Au lieu de ça l’équipe s’est retrouvée pour une séance vidéo afin de comprendre ce qu’il fallait corriger après la défaite de mercredi contre Milwaukee. Puis Kemba Walker, Tony Parker et Nicolas Batum se sont attardés afin de discuter avec James Borrego.

« Après la séance vidéo collective, Kemba, TP et moi sommes restés une heure de plus. On a regardé les 12 dernières minutes du match contre les Bucks. Tout est nouveau. La pré-saison c’est différent. Mercredi c’était notre premier vrai match. Donc on a beaucoup parlé. Les deux meneurs et moi créons beaucoup. On devait parler de ce qu’on devait faire en fin de match. » Nicolas Batum via Charlotte Observer

Enfin, c’est finalement sans Borrego que la petite réunion s’est conlcue, Parker en leader.

« C’était une bonne réunion ! Kemba et moi avons parlé puis TP nous a parlés. TP nous a dit : ‘Il faut que vous montriez la voie !’.

Et c’est ce qu’ils ont fait en Floride cette nuit. Batum (15 points à 6/8, 6 rebonds, 5 passes, 2 interceptions) comptait déjà 8 points, 4 rebonds et 2 passes dans le premier quart, Walker a terminé à 25 points à 8/16 et 5 passes en 27 minutes sans avoir besoin de jouer le dernier quart. Il y a quelques jours, Borrego parlait de Parker comme d’une « figure paternelle » pour ses joueurs.

« On avait besoin de ce vétéran dans le vestiaire. C’est vraiment ce qui nous a manqué ces deux dernières années. Un gars dans le vestiaire qui peut attaquer tout le monde. » Nicolas Batum

Dans cette victoire de 32 points chez Evan Fournier, le quadruple champion NBA de 36 ans n’a pas rentré une seule de ses 5 tentatives, mais il a tout de même distribué 6 passes décisives en 16 minutes.

Leave a Reply