Russell Westbrook : « C’est de ma faute »

Russell Westbrook : « C’est de ma faute »

En perdant contre les Celtics cette nuit, le Thunder valide en quelque sorte leur très mauvais début de saison. Au bout de quatre matchs, les coéquipiers de Russell Westbrook n’ont toujours pas remporté la moindre rencontre. Pourtant, il y avait de la place cette nuit puisque le Thunder était devant de 16 points à la pause, et encore de 9 points à 4 minutes de la fin. Problème, Russell Westbrook a complètement raté son quatrième quart, le terminant avec un affreux 0/7 aux tirs et trois pertes de balle.

« C’est de ma faute ! J’en prends l’entière responsabilité, il faut que je m’assure qu’on fasse ce qu’il faut faire pour remporter ce match. On a besoin de faire un meilleur boulot en fin de match. C’est de ma faute. » Russell Westbrook.

Son mauvais quatrième quart temps parachève une prestation globale assez indigente : le meneur a certes marqué 13 points, pris 15 rebonds et distribué 8 passes décisives, mais il a manqué d’adresse avec 5 tirs rentrés sur 20 tentés et 5 turnovers.

« Je prends l’entière responsabilité, peu importe ce qu’il s’est passé dans le dernier quart. Que les shoots rentrent ou pas, c’est à moi de m’assurer qu’on en prenne des bons. Ça n’arrivera plus, on va se concentrer sur le prochain match. » Russell Westbrook.

En plus de ses statistiques pas fameuses, le meneur a pris et loupé un trois points potentiellement égalisateur en première intention à quelques secondes de la fin du match, alors que son coach Billy Donovan venait de prendre un temps mort et avait sûrement dessiné un système pour obtenir un meilleur shoot. Mais Donovan n’a pas voulu accabler son joueur.

« Je ne pense pas que c’était un shoot horrible. » Billy Donovan.

Malgré un début de saison franchement raté collectivement parlant, la star du Thunder ne veut pas paniquer.

« On est OK, tout ira bien. C’est encore tôt dans la saison, j’ai confiance en mes coéquipiers et j’ai confiance en moi. J’ai les capacités de m’assurer qu’on soit en position de remporter une rencontre. Il n’y a pas besoin de paniquer. Évidemment, on a pas commencé comme on le voulait. Mais on va s’en sortir, je vais m’en assurer. Donc je ne suis pas inquiet. » Russell Westbrook.

Même discours chez l’autre star du Thunder Paul George.

« Il reste encore 78 matchs. On prend les matchs un par un. Demain, on oubliera ce match après l’avoir décortiqué à la vidéo et on se préparera pour jouer contre Phoenix. C’est important de prendre les jours et les matchs un par un. » Paul George.

Comme circonstance atténuante, on peut pointer le fait que Westbrook a manqué l’intégralité du training camp et les deux premiers matchs de la saison à cause d’une blessure au genou.

[Interview] Frank Ntilikina : « David Fizdale ne me met aucune limite »

Leave a Reply