Les Rockets retrouvent peu à peu leur formule du succès

Les Rockets retrouvent peu à peu leur formule du succès

Ca va mieux à Houston, qui après avoir perdu 5 de ses 6 premiers matchs en montrant un visage très inquiétant, vient de remporter ses 3 dernières rencontres. Si ce ne sont encore que sur des passages, l’identité de l’équipe revient peu à peu. L’an passé les Texans avaient basé leur succès sur une excellente défense et une attaque de feu faite de pick & rolls et d’avalanches de tirs à 3-pts. Face aux coriaces Pacers, toujours très compliqués à jouer à domicile, les Texans ont construit leur succès sur une défense solide pour limiter Indiana à 94 points à 44% dont 3 quarts à moins de 22 points.

« Nous faisons vraiment du bon boulot pour faire des stops et rendre la vie difficile à l’adversaire pour scorer. Je ne suis pas trop inquiet pour notre attaque. Nous sommes vraiment une bonne équipe offensive. Nous allons mettre des shoots. Nous avons besoin d’une très bonne performance chaque soir. » James Harden

Il y a du mieux en défense et cela leur permet de remporter des matchs où l’adresse extérieure est fluctuante. Cette nuit ils ont rentré 15 tirs extérieurs, mais en 47 tentatives. Ils ont fait parler leur défense et leur adresse extérieure dans le dernier quart. Menés de 6 points à l’entame de ce dernier, ils ont limité Indiana à 19 points et retrouvé de l’adresse après un 3ème acte à 16 points. Ils ont rentré 5 de leurs 13 tentatives derrière l’arc et dans le sillage de James Harden, auteur du trois points qui a mis les siens définitivement en tête à 36.1 secondes de la fin, ils sont allés chercher une victoire à l’arrachée, mais référence dans l’état d’esprit.

« C’était une bonne victoire, avec l’état d’esprit qu’il faut. Ce sont ces matchs, en attendant de régler certaines choses, que nous devons gagner et jusque là nous ne le faisions pas. » Mike D’Antoni

Gagner sans être en réussite, c’est la marque des grandes équipes et c’est ce qu’ont réussi à faire les Texans la saison passée, grâce à une défense solide. De ce côté tout est encourageant puisque ça défend mieux depuis 3 matchs et Jeff Bzdelik, l’architecte de cette défense, a décidé de sortir de sa retraite pour venir donner un coup de main.

« Je suis vraiment content qu’il revienne. C’est super. Nous allons pouvoir reprendre où nous nous étions arrêtés. » D’Antoni

Via ESPN

Leave a Reply