Un buzzer beater difficile à apprécier pour Evan Fournier

Un buzzer beater difficile à apprécier pour Evan Fournier

C’est avec un shoot le pied sur la ligne face au cercle et après avoir feinté Cedi Osman suite à une remise en jeu patiente d’Aaron Gordon à 1.8 seconde de la fin qu’Evan Fournier a permis au Magic de s’échapper 102-100 au buzzer lundi soir face aux Cavs.

« Le coach a dessiné un système pour moi, je savais qu’ils allaient être agressifs donc j’ai dû faire une feinte. Il fallait juste que je mette un tir. C’est super qu’on soit revenus et qu’on ait gagné mais on aurait dû tuer le match avant ! On  ne devrait pas en arriver là, j’ai été nul dans le 3ème quart, c’est pour ça qu’ils ont fait un run…On doit jouer avec cette mentalité de killer, on rentre à la maison avec la victoire ce soir c’est bien, mais on aurait dû faire mieux. » Evan Fournier via Orlando Sentinel

Il est ensuite tombé dans les bras de ses coéquipiers, à commencer par Wes Iwundu, premier joueur du banc à le féliciter sur le parquet, avant l’arrivée d’un Nikola Vucevic surexcité pour son pote.

« C’est le genre de réaction que vous avez envie de voir du banc et de vos coéquipiers. Je suis beaucoup dans l’émotion et j’étais frustré par mon match ce soir, donc quand j’ai mis le shoot je me suis dit ‘enfin’. Quand c’est comme ça vous criez toujours quelques trucs que je ne vais pas répéter. C’est mon premier game winner avec le ballon en l’air et le buzzer qui retentit. » Evan Fournier

Frustré de sa maladresse et du scénario compliqué de la rencontre, le Français (15 points à 5/15) a tout de même pris le temps d’apprécier un peu la victoire.

« Ma soirée s’est bien terminée au shoot, mais j’ai raté tellement de shoots ouverts en première mi-temps et dans le 3ème quart-temps, c’est génial. Je savais que le dernier tir ne serait pas un catch-and-shoot parce que c’est une position difficile… Je savais que j’avais le temps de dribbler. » Evan Fournier

« Bonne victoire.. Evan a fait deux grosses dernières minutes. Aaron Gordon a démontré un bon sang-froid sur la remise en jeu aussi. C’était un gros shoot. » Steve Cifford

Et confirmé qu’il adore qu’on lui confie le dernier ballon.

« J’adore ça, j’adore ça. Quand je suis revenu en jeu je me suis dit que j’allais mettre 5 tirs à 3-points. J’en ai mis 3 donc je prends. » Evan Fournier

Une deuxième victoire consécutive pour Orlando, pourtant mené 100-95 à 32 secondes de la fin ! Un jump shot d’Aaron Gordon a réduit l’écart sur un fadeaway avec la planche à 23.8 secondes, 100-97, juste avant une interception et deux lancers-francs de D.J. Augustin pour revenir à 100-99 à 18.7 secondes. Le meneur sera imité par Fournier, venu s’emparer du ballon de Kyle Korver avant de signer un 1/2 sur la ligne pour égaliser à 100 partout à 13 secondes de la fin.

« On s’est bien battus. Il fallait qu’on vole le ballon, qu’on exécute et qu’on gagne un match que vous n’êtes pas censés gagner quand vous êtes mené à 15 secondes de la fin. Le coach nous a dit de faire une trappe, sans faire faute, ils ont donné le ballon à Korver et j’étais juste derrière lui, on a récupéré le ballon. George Hill a rentré quelques pull-ups vraiment difficiles. La défense et l’intensité était bonne en fin de match, maintenant il faut qu’on joue comme ça pendant 48 minutes. » Evan Fournier

Au tour alors de Nikola Vucevic (14 points et 10 rebonds) d’entrer en piste avec un contre clutch sur George Hill à 2.2 secondes. Le ballon touchera le Cav avant de sortir, Orlando ball.

« C’était un must-win pour nous. Il fallait qu’on gagne ce match. Ils ont perdu le ballon deux fois sur les 30 dernières secondes. On a rentré quelques paniers cruciaux dans le money time et Ev a tué le match. » Aaron Gordon (23 points, 9 rebonds)

Après avoir gâché une avance de 11 points dans le 3ème quart, Orlando a marqué les 7 derniers points de la rencontre.

« On a bien commencé le match, on a pris une grosse avance. On a fait un troisième quart-temps horrible avec les titulaires, on doit faire mieux que ça. C’est un peu ce que je vous ai dit à San Antonio : on ne peut pas avoir ces moments comme dans le dernier quart face aux Spurs ou comme ce soir dans le 3ème car ça va nous coûter cher. On doit régler ça. » Evan Fournier

Orlando tentera d’aller chercher une troisième victoire consécutive contre Detroit mercredi, avant la réception de Washington, dimanche.

Leave a Reply