Jaren Jackson Jr. brille sans faire de bruit

Jaren Jackson Jr. brille sans faire de bruit

Memphis est de retour ! Après une saison dernière sacrifiée pour permettre à la franchise de rajouter un jeune joueur talentueux à son effectif, la franchise du Tennessee a réenclenché la marche avant depuis le début de l’exercice 2018/2019. Avec six victoires pour quatre défaites, les hommes de JB Bickerstaff sont actuellement cinquièmes de la conférence Ouest. Ils ont retrouvé leur identité, le Grit and Grind et sont toujours invaincu à domicile. Cette nuit, c’est Denver qui a fait les frais de la combativité des Grizzlies. Alors qu’ils tournent aux alentours de 109 points par match depuis le début de la saison, les Nuggets (qui restaient sur neuf victoires en dix matchs) n’en ont marqué que 87 et ont perdu la rencontre de deux petites unités.

[Interview] Guerschon Yabusele : « Ca a été un soulagement »

« C’est super de gagner contre Denver, surtout à domicile après un road trip. Un petit, mais c’était un road trip quand même. Revenir à domicile et décrocher la victoire, c’est super. J’ai trouvé que nous avons suffisamment bien défendu pour gagner le match. Quand vous arrivez à mettre des joueurs comme ceux de Denver mal à l’aise, qu’ils ne parviennent pas à trouver leur rythme, surtout quand un gars (Jamal Murray ndlr) sort d’une grosse nuit au scoring, c’est important. » Jaren Jackson Jr.

Et le rookie, drafté en quatrième position l’été dernier, a joué un grand rôle dans cette victoire. Avec 20 points, 7 rebonds, 3 interceptions et 3 contres, il a été présent des deux côtés du terrain.

« Je me suis mis tôt dans le rythme et je me suis senti en confiance. Ça a mené au fait que j’ai rentré plus de tirs. Mes coéquipiers me donnaient le ballon où j’avais besoin de l’avoir, j’ai pu tirer des spots d’où je m’entraîne. » Jaren Jackson Jr.

Mine de rien depuis quelques rencontres, le natif du New Jersey enchaîne les bonnes prestations : celle de cette nuit donc, mais aussi 15 points, 6 rebonds et 5 contres lundi, 13 points en 20 minutes au début du mois… L’intérieur commence à prendre ses marques en tant que titulaire et devient un vrai joueur d’impact pour les Grizzlies, dans l’ombre de rookies plus médiatisés comme Luka Doncic ou Trae Young par exemple. Depuis le début de la saison, il tourne à 12,1 points, 4,8 rebonds et 1,6 contres par match en 25 minutes de jeu. Pas mal pour un joueur de 19 ans dont on disait qu’il n’était peut-être pas NBA ready.

« Je pense que le seul moyen d’avoir de l’expérience, c’est de jouer. Donc j’en accumule pendant les matchs, j’essaie de prendre les rencontres une par une et de m’améliorer. » Jaren Jackson Jr.

Pour prendre une nouvelle dimension, il ne lui reste plus qu’à limiter les fautes (4,3 par match), qui l’empêchent de passer beaucoup de temps sur le terrain.

Via Commercial Appeal et NBA.com.

Suivez également Basket Infos sur YouTube avec la chaîne du 6e homme pour des analyses inédites. Dans la dernière vidéo : le Top 6 des futures stars françaises en NBA. Cliquez sur le logo pour vous abonner

 

Leave a Reply