Après une entame de match cauchemardesque, les Celtics réalisent un comeback fou grâce à Kyrie Irving et Marcus Morris

Après une entame de match cauchemardesque, les Celtics réalisent un comeback fou grâce à Kyrie Irving et Marcus Morris

Le début de saison difficile des Celtics continue puisque les joueurs de Brad Stevens ont eu besoin d’une prolongation et d’un énorme Kyrie Irving pour l’emporter à Phoenix. Ils s’imposent finalement 116-109 dans une rencontre où ils ont compté pas moins de 22 points de retard. Ils ont désormais un bilan de 7 victoires et 4 défaites contre 2 victoires et 9 revers pour les Suns.

Irving a été clutch en inscrivant 18 points dans le dernier quart et la prolongation et il termine avec un record de saison de 39 points à 13/28 dont 6/13 à 3-pts, 7 rebonds, 6 passes et 3 interceptions. Ses coéquipiers Jayson Tatum (4 points à 1/7) et Gordon Hayward (8 points à 3/8) étaient en galère, mais il a reçu l’aide de Jaylen Brown et Marcus Morris, auteurs de 17 points chacun. Boston l’emporte en ayant shooté à 40.2% dont un 14/37 derrière l’arc, mais dans le même temps a pris 17 rebonds offensifs contre seulement 4 aux Suns, plus en réussite (44.1% mais 11/35 à 3-pts). Ces derniers ont été portés par un super duo Devin Booker (38 points à 15/30 mais 4/13 à 3-pts et 9 passes) – TJ Warren (29 points à 9/17). Deandre Ayton ajoute 14 points et 10 rebonds alors que Elie Okobo joue 11 minutes pour 4 points à 2/5.

Le début de rencontre a été catastrophique pour les Celtics, incapables de ralentir Phoenix, ils ont été aussi incapables de trouver la mire avec un terrible 4/22 aux tirs pour 13 points, soit moins que le seul TJ Warren auteur lui de 14 points. Phoenix s’est envolé dans le sillage du trio Warren, Booker et Ayton pour mener 32-13 ! Cela ne s’est pas trop arrangé en second quart puisque Phoenix a porté son avance à 22 points (48-26) sur un tir à 3-pts de Booker qui a conclu un 7-0. Finalement ce soir Irving et Morris qui ont réveillé les Celtics en fin de première mi-temps, mais pas suffisant pour réduire l’écart, de 20 points à la pause 55-35.

Les hommes de Brad Stvens ont enclenché la seconde en attaque en 3ème quart, bien plus en réussite dans le sillage du duo Irving – Brown, auteur de 16 points, pour enfin réduire un peu le retard et passer sous les 20 points malgré un duo Booker – Warren difficile à tenir. Sur deux 3-pts de suite de Irving, l’écart est passé à 11 points mais Booker a planté 6 points de suite pour redonner de l’air aux siens. A l’entame du dernier acte les Suns tenaient bon, 80-65. Phoenix a continué de répondre aux tentatives de runs des Celtics et à 7 minutes du buzzer l’affaire semblait entendue, 90-73. Mais Hawyard a sonné la charge avec un shoot à 3-pts qui a initié un run des visiteurs, avec l’aide de Tatum, Horford, puis Irving a pris le relais. Revenus à 12 points à 3’30 de la fin, Irving a pris les choses en main en marquant 10 points dans cette fin de match pour rameener les siens à 3-pts à 36 secondes du buzzer. Booker a perdu le ballon et Brown a réduit l’écart à 1 sur la ligne des lancers, mais Warren a aussi mis ses deux. Ils ne restaient que 6 secondes à Boston pour égaliser et c’est Marcus Morris qui les a sauvés avec un shoot à 3-pts pour envoyer le match en prolongation.

Les deux équipes se sont rendues coup pour coup avec d’un côté Irving et de l’autre Booker et Warren. Il y a eu de points sur 9 possessions de suite et c’est Phoenix qui a craqué en premier. Horford et Brown ont balancé un 3-pts chacun, puis Morris a ajouté un layup, qui a porté le score à 114-109 avec 1’40 à jouer. Phoenix n’a plus mis le moindre point.

Leave a Reply