Terry Rozier éteint les rumeurs sans nier la difficulté à gérer son nouveau rôle

Terry Rozier éteint les rumeurs sans nier la difficulté à gérer son nouveau rôle

Jeudi Bill Simmons (The Ringer) a indiqué dans un tweet que Terry Rozier n’était pas content de son temps de jeu à Boston et que l’équipe pourrait chercher à le transférer avant la deadline de février. The Athletic ajoutait qu’au moins 7 équipes seraient intéressées par le jeune meneur qui pourrait coûter trop cher à l’équipe dans quelques mois (il sera agent libre avec restriction), déjà dans la luxury tax et dont deux stars seront free agents l’été prochain : Kyrie Irving et Al Horford.

[Interview] Guerschon Yabusele : « Ca a été un soulagement »

Lors du shootaround de l’équipe avant son match à Phoenix hier, Rozier a répondu aux rumeurs.

« Je passe d’être titulaire en playoffs à sortir du banc… ce n’est facile pour personne je pense. Mais je ne plains pas. Et si vous me connaissez, vous savez que je ne suis pas du genre à me plaindre de ça. Jamais je n’irai dans les médias pour parler de ça. Les gens qui me connaissent savent que je ne suis pas du genre à faire ça. Je n’ai jamais été quelqu’un d’égoïste, ou un joueur égoïste. Ça se voit dans ma façon de jouer, tout ce qui m’intéresse c’est l’équipe. Tout ira bien, les gens en font une situation plus grave qu’elle ne l’est réellement. » Terry Rozier

Danny Ainge aussi, mais à la radio (98.5 The Sports Hub) :

« Je parle pas mal avec Terry, et je n’ai rien entendu de tout ça. Terry n’a évoqué aucune de ces choses avec moi, et je pense qu’il le ferait s’il ressentait effectivement ces choses. Il connaissait sa situation avant le début de la saison, quel serait son rôle, et il était aussi excité et enthousiaste que n’importe qui dans l’équipe. Bien sûr je sais qu’il aimerait avoir un temps de je plus conséquent, mais c’est le cas de beaucoup dans l’équipe. J’ai le sentiment d’avoir une relation suffisamment bonne avec lui pour savoir qu’il viendrait me voir moi ou Brad (Stevens) s’il était vraiment frustré par rapport à ça, et ça n’a pas été le cas. » Danny Ainge

En 11 matchs, Rozier tourne à 7.7 points (35.5% aux tirs et 39% à 3-points), 4.5 rebonds et 2 passes en 22.5 minutes de moyenne (contre 36.6 lors des derniers playoffs) et a admis avoir un peu trop forcé les choses en ce début de saison.

« Terry est compétitif, il joue dur, il veut avoir un impact sur le match, et parfois quand vous jouez moins vous jouez ultra-agressif directement en arrivant sur le terrain au lieu de laisser le jeu venir à vous. C’est difficile de s’ajuster à ce genre de situation mais il va y arriver et il va briller. » Brad Stevens

via ESPN

Suivez également Basket Infos sur YouTube avec la chaîne du 6e homme pour des analyses inédites. Dans la dernière vidéo : le Top 6 des futures stars françaises en NBA. Cliquez sur le logo pour vous abonner

Leave a Reply