Chris Paul : « Si je savais quel est le problème, je vous le dirais »

Chris Paul : « Si je savais quel est le problème, je vous le dirais »

Après une grosse saison dernière où ils ont terminé avec le meilleur bilan de la NBA (65 victoires et 17 défaites), le meilleur bilan de l’histoire de la franchise et réussi à pousser les Warriors jusqu’à la septième manche en finale de conférence, les Rockets sont en galère cette année. Ils ont une nouvelle fois perdu cette nuit, contre les Spurs (96 à 89). Leur attaque peine à retrouver l’efficacité de la saison dernière et les joueurs de Mike D’Antoni n’ont shooté qu’à 33% aux tirs dont 22% à trois points. Un problème d’adresse récurrent qui les empêche de lancer leur saison et qui plombe leur bilan, actuellement bloqué à 4 victoires (pour 7 défaites). Ils ont notamment raté 19 de leurs 38 tentatives près du cercle.

[Interview] Guerschon Yabusele : « Ca a été un soulagement »

« Si je savais quel est le problème, je vous le dirais. Je ne sais pas, je crois ce que le coach nous dit : la loi des moyennes va faire que nous allons être incroyablement chauds pendant un moment. Nous avons loupé beaucoup de layup, de lancers francs…   » Chris Paul.

« Je ne suis même pas inquiet pour les trois points manqués, par contre, le nombre de layup ratés est beaucoup trop élevé. Nous avons manqué 20 tirs près de l’arceau. Nous sommes juste dans un de ces moments où rien ne rentre et il faut s’en sortir en se battant. Je sais que je donne l’impression d’être un disque rayé mais on ne peut pas les battre dans toutes les catégories statistiques sauf au niveau de l’adresse aux tirs. Ça va finir par rentrer. Je ne peux pas dire quand. Il faut garder notre bonne défense, l’énergie qu’on met dans les matchs. Ça va commencer par là. » Mike D’Antoni.

Pour commencer, les Rockets pourraient se remettre à rentrer leurs corner threes. Aucun de ces tirs n’a apporté le moindre point cette nuit. Entre le mode arrosage automatique enclenché par toute l’équipe (9/41 à trois points) et en particulier par James Harden (7/27 dont 1/13 à trois points la nuit dernière) et Eric Gordon (3/14 de loin) et un Chris Paul qui peine à montrer qu’il mérite son nouveau contrat (13 points marqué, aucun en deuxième mi-temps et il restait sur une série de 16 trois points loupés avant d’en inscrire un en première période), difficile de trouver de la confiance, particulièrement dans le crunch time quand la défense se resserre.

Entre la 40ème et la 43ème minutes, les Rockets n’ont pas inscrit un shoot et il a fallu qu’un rookie, Gary Clark, rentre un trois points pour mettre fin à la disette. Il a ensuite réussi un second tir avant qu’Harden ne rajoute deux points. Grâce à ce mini-run, les Rockets sont revenus à 1 petit point des Spurs. Mais le semblant de confiance s’est vite évaporée et les hommes de D’Antoni se sont remis à buter contre la défense des Spurs sans trouver de solutions.

Sur les quatre derniers matchs, depuis que James Harden est revenu de sa blessure, les Rockets n’inscrivent que 90,8 points par match. Pas idéal dans une saison qui se distingue par le nombre très élevé de cartons offensifs…

À noter que Carmelo Anthony n’a pas joué, officiellement à cause d’une maladie. Il serait mécontent de son rôle et en aurait discuté avec les dirigeants des Rockets.

Via ESPN, espn, NBA.com et Houston Chronicle.

Suivez également Basket Infos sur YouTube avec la chaîne du 6e homme pour des analyses inédites. Dans la dernière vidéo : le Top 6 des futures stars françaises en NBA. Cliquez sur le logo pour vous abonner.

Leave a Reply