Karl-Anthony Towns sur le départ de Jimmy Butler : « Il va manquer »

Karl-Anthony Towns sur le départ de Jimmy Butler : « Il va manquer »

Ne cherchez pas, Karl-Anthony Towns n’a rien de négatif à dire à propos de Jimmy Butler.

« C’est un sacré joueur. Je ne sais pas combien de Jimmy Butler il y a dans le monde, donc je pense qu’il va manquer. » Karl-Anthony Towns

S’il sera difficile de savoir ce qui s’est réellement passé (ou pas passé) entre les deux hommes en dehors du terrain (Butler lui reprochait selon les rumeurs de ne pas être un joueur qui en voulait suffisamment, pas assez bosseur), sur le parquet en tout cas, ce n’était clairement pas la meilleure entente de tous les temps. Lors de sa dernière saison complète sans Butler, sa deuxième en NBA, Towns tournait à 25.1 points et 12.3 rebonds de moyenne. En 9 matchs cette saison avec Butler (meilleur marqueur de l’équipe avec 21.3 points par match), il était à 15.3 points et 10.7 rebonds.

La page est désormais tournée puisque Butler a été transféré à Philadelphie en compagnie de Justin Patton et en échange de Robert Covington, Dario Saric et Jerryd Bayless. Élogieux envers les joueurs reçus par Minnesota, Towns a mentionné avoir déjà travaillé avec Covington il y a quelques années, appelé Saric ‘le funny guy’ et souligné la capacité de Bayless à ‘faire le taf’. Les Timberwolves étaient dans l’avion après un match à Sacramento lorsque la nouvelle est tombée.

« Quoi qu’il arrive, même si c’est vous qui voulez partir, quand vous êtes finalement transféré c’est un sentiment assez étrange. » Taj Gibson

Avec son départ, Andrew Wiggins devrait aussi retrouver des tickets shoots, lui qui tournait à 23.6 points et 19.1 tirs pris par match avant l’arrivée du désormais Sixer (et 17 points, 15.2 tirs par match cette saison).

« J’ai appris beaucoup de choses de lui. On a fait les playoffs, quelque chose qu’on n’avait pas fait depuis très, très longtemps. Donc peu importe la façon dont vous voulez présenter les choses, je trouve que c’était positif. » Andrew Wiggins

Maintenant il va falloir commencer une deuxième saison pour les hommes de Tom Thibodeau, à égalité avec Cleveland pour la palme de la pire défense NBA, et cela « doit changer » selon Towns.

« C’est un nouveau départ pour nous, pas d’excuses. » Derrick Rose

via ESPN

Suivez également Basket Infos sur YouTube avec la chaîne du 6e homme pour des analyses inédites. Dans la dernière vidéo, le cas Derrick Rose, coup de chaud ou véritable résurrection ? Cliquez sur le logo pour vous abonner.

Leave a Reply