Elie Okobo : « Je ne veux pas prendre ça comme une expérience négative »

Elie Okobo : « Je ne veux pas prendre ça comme une expérience négative »

Même si le Français Elie Okobo a réussi de bons matchs pour les Phoenix Suns quand il a eu du temps de jeu (18 points, 5 rebonds et 4 assists contre le Thunder il y a quelques semaines), le meneur de 21 ans est encore un peu léger et surtout irrégulier pour jouer un rôle majeur en NBA. En conséquence, le coach de Phoenix Igor Kokoskov a décidé d’envoyer le Français, en compagnie de l’autre arrière rookie des Suns De’Anthony Melton, en G-League pour qu’il puisse s’aguerrir.

Evan Fournier : « Draymond Green parle beaucoup, mais bon, dans sa situation c’est facile de parler ! »

« C’est une bonne chose, je ne veux pas prendre ça comme une expérience négative et ça va me permettre d’avoir du temps de jeu. Je vais pouvoir progresser. Je vais jouer, être en compétition et m’améliorer. » Elie Okobo.

Pour l’instant, Kokoskov semble plus faire confiance à Isaiah Canaan et Jamal Crawford pour occuper le poste 1 mais ça ne veut pas dire que le coach ne compte pas sur le Français pour autant puisqu’il peut décider de rappeler Okobo n’importe quand, et cela pourrait se faire dès ce soir.

« Si on peut leur (à Okobo et Melton) trouver des minutes, on le fera. Ils peuvent nous permettre de rester organisés. Ils n’ont pas besoin de faire des actions spectaculaires, ils doivent juste gérer l’organisation et jouer dur. » Igor Kokoskov.

Kokoskov semble même apprécier le profil d’Okobo et sa complémentarité avec l’autre arrière rookie de l’effectif.

« Melton est un très bon défenseur sur l’homme avec la taille et sa longueur. Il peut couvrir beaucoup de terrain. Elie est un vrai meneur. Il est meilleur en attaque et Melton est meilleur en défense. Ils sont jeunes et n’ont pas de rôle défini. Ils se cherchent. » Igor Kokoskov.

Selon le coach serbe, les deux arrières ont un niveau très proche et devront se battre pour obtenir du temps de jeu.

« La seule manière de voir ce qu’on peut tirer d’un joueur, c’est de le faire jouer. Nous allons leur donner du temps de jeu et, au fur et à mesure de la saison, des décisions vont être prises. Ou alors ce sont eux qui vont nous forcer la main. » Igor Kokoskov.

Pour son premier match en G-League de sa carrière, Okobo a été convaincant avec 15 points, 7 rebonds et 10 passes malgré une adresse en berne (6/19 aux tirs, dont 3/12 de loin).

« Je veux juste beaucoup progresser et m’améliorer chaque jour. C’est pour ça que je suis sur le terrain et que je vais chaque jour aux entraînements. Je veux m’améliorer et être prêt quand j’aurai une opportunité. » Elie Okobo.

Okobo a joué 11 matchs pour le moment en NBA. Il tourne à 6 points (38% aux tirs et 27% à trois points), 1,5 rebond et 2,3 passes par rencontre, pour 15 minutes de temps de jeu.

Via Arizona Central.

Suivez également Basket Infos sur YouTube avec la chaîne du 6e homme pour des analyses inédites. Dans la dernière vidéo, le cas Derrick Rose, coup de chaud ou véritable résurrection ? Cliquez sur le logo pour vous abonner.

Leave a Reply