Les Cavaliers se réveillent brusquement et ridiculisent des Hornets peu inspirés

Les Cavaliers se réveillent brusquement et ridiculisent des Hornets peu inspirés

Les Cleveland Cavaliers ont goûté à la victoire seulement pour la seconde fois de la saison cette nuit, mais de quelle manière. A l’occasion d’un nuit spéciale où ils avaient installé un nouveau parquet et portaient leur maillot City Edition, ils ont régalé le public avec un succès 113-89 face aux Hornets.

Cleveland s’est appuyé sur son collectif avec 6 joueurs à au moins 10 points et un duo Jordan Clarkson (24 points à 9/15) – Tristan Thompson (11 points, 21 rebonds et 5 passes en 3 quarts), épaulé par David Nwaba (18 points à 7/9), Rodney Hood (16 points à 7/12) et Collin Sexton (16 points à 7/18). L’équipe shoote à 52.9% dont un excellent 13/24 derrière l’arc et capte pas moins de 60 rebonds. En face les Hornets ont vécu une sale soirée, limités à 89 points à 347% dont un catastrophique 8/41 à 3-pts. Kemba Walker arrose avec 7 points à 2/16 et seul Jeremy Lamb surnage avec 22 points à 8/16. Tony Parker marque 9 points à 4/10 en 16 minutes.

Il n’y a pas eu de match puisque d’entrée les locaux ont frappé fort, sur un nuage. Après 3’30 équilibrés ils se sont envolés sur un 12-2 pour mener 21-11 et ont creusé leur avance pour se retrouver en tête 38-23 après 12 minutes. Face à des Hornets peu inspirés, ils ont continué à dérouler pour conserver leur avance et prendre jusqu’à 20 points d’avance, 60-40. A la pause ils étaient tranquillement en tête 67-51 et ont plié le match dans le 3ème quart alors que Charlotte était en grande galère. Si ces derniers ont fait un petit retour à 11 points, les locaux ont repris leur marque en avant et à l’entame du dernier acte le match était fini, 88-69.

Leave a Reply