Damian Lillard : « Quand LeBron James met ses trois points, c’est un tout autre problème »

Damian Lillard : « Quand LeBron James met ses trois points, c’est un tout autre problème »

Très solide depuis le début de saison, les Blazers (10 victoires et 3 défaites avant le match de cette nuit) se sont pourtant inclinés face aux Lakers hier sur le score de 126 à 117. Il faut dire que les hommes de Luke Walton ont pu compter sur un gros LeBron James. Un très gros même. Le King a cumulé 44 points, 10 rebonds et 9 passes décisives, le tout avec une adresse effrayante : 13/15 aux lancers, 13/19 aux tirs dont un joli 5/6 à trois points.

Evan Fournier : « Draymond Green parle beaucoup, mais bon, dans sa situation c’est facile de parler ! »

« C’est une chose de voir LeBron attaquer le panier, tirer des lancers francs, jouer des actions au poste… mais quand il est en confiance et qu’il met des tirs, des trois points, c’est un tout autre problème. » Damian Lillard.

Quand il rentre des trois points à 10 mètres, c’est difficile de défendre sur lui. Il attaque toujours le cercle et il crée pour les autres, et quand ses shoots rentrent, cela ouvre tout le jeu pour lui. » CJ McCollum

Le coach des Blazers Terry Stotts n’a pas non plus pu faire autre chose que de constater les dégâts.

« C’était une performance de joueur dominant. On ne voit pas souvent quelqu’un marquer 44 points avec 19 tirs. Il a aussi presque terminé en triple double. Quand il rentre ses trois points, c’est compliqué de le défendre. » Terry Stotts.

Malgré la grosse perf statistique de LeBron, le match a été serré pendant un peu plus d’une mi-temps. Mais le truc avec le Chosen One, c’est qu’il choisit aussi bien ses moments pour mettre la tête de l’adversaire sous l’eau. Comme par exemple lorsqu’il a inscrit deux trois points dans les 30 dernières secondes avant la mi-temps pour prendre 4 points d’avance.

« Ces deux shoots rentrés leur ont donné un gros momentum. Je pense que ça lui a donné beaucoup de confiance. Il faut choisir à quelle sauce ont va être mangé avec lui. Le voir aller dans la raquette pour impliquer ses coéquipiers n’est pas forcément une bonne alternative.  » Terry Stotts.

James tourne à 27,6 points, 7,9 rebonds et 7,2 passes décisives par match cette saison et ses Lakers sont actuellement septièmes de la conférence Ouest avec 8 victoires pour 6 défaites.

Via Clutch Points et Oregon Live.

Suivez également Basket Infos sur YouTube avec la chaîne du 6e homme pour des analyses inédites. Dans la dernière vidéo, le cas Derrick Rose, coup de chaud ou véritable résurrection ? Cliquez sur le logo pour vous abonner.

Leave a Reply