Karl-Anthony Towns & Andrew Wiggins font oublier Jimmy Butler; Wiggins : « Revenir à mes racines »

Karl-Anthony Towns & Andrew Wiggins font oublier Jimmy Butler; Wiggins : « Revenir à mes racines »

La page Jimmy Butler est définitivement tournée et les Wolves commencent bien ce nouveau chapitre avec un succès probant face aux Pelicans, dans le sillage de ceux qui sont désormais les deux leaders : Karl-Anthony Towns & Andrew Wiggins. Le premier a compilé 25 points à 9/17, 16 rebonds, 3 passes et 2 contres et le second 23 points à 8/22 dont 4/9 à 3-pts, 6 rebonds et 4 passes. S’il a eu du déchet, Wiggins a su être décisif avec 9 points en dernier acte. Il a notamment sorti un violent dunk sur Nikola Mirotic, seulement son 3ème de la saison. Il a mis toute son agressivité dans ce dunk, le pied en avant. S’il aurait sans doute dû écoper d’une faute, c’est le genre d’attitude qu’on aimerait voir plus souvent chez le Canadien, trop passif depuis son arrivée en NBA. Justement le matin du match, il parlait du fait de devoir être agressif, d’aller plus dans la raquette, ce qu’il ne faisait plus trop depuis l’arrivée de Jimmy Butler, qui était la plaque tournante de l’attaque. Il veut désormais plus attaquer le cercle et jouer au poste.

« Il y a deux ans je jouais beaucoup au poste. C’est là que je faisais la plupart des dégâts. Mais l’équipe a changé et avec les nouveaux joueurs, je suis redevenu plus un joueur qui joue à l’extérieur au lieu de driver et de poster. » Wiggins

Il aura aussi plus le ballon en fin de rencontre, car Butler était celui par qui tout passait dans les derniers quarts. A lui de saisir ces opportunités en étant agressif.

« J’essaye de le faire tout le temps maintenant. Etre agressif, aller au cercle, revenir à mes racines. » Wiggins

S’il retrouve ça, combiné à sa superbe adresse depuis le début de saison à 3-pts (41.7%), il pourrait enfin passer le cap qu’on attend depuis si longtemps.

Quant à Towns, après un début de saison très décevant, le départ de Butler devrait le libérer et lui donner bien plus de responsabilités. Cette nuit face à Anthony Davis il a été à la hauteur.

Via The Athletic

Leave a Reply