Steven Adams à David Fizdale : « Sors Enes Kanter, il ne sait pas défendre ! »

Steven Adams à David Fizdale : « Sors Enes Kanter, il ne sait pas défendre ! »

Le Thunder a beau jouer sans Russell Westbrook (entorse de la cheville gauche) depuis 5 matchs, il continue à gagner. Sur une série de 5 victoires au moment de la blessure de leur meneur, les joueurs de Billy Donovan restent depuis son premier match forfait sur 4 succès en 5 rencontres. Dont un la nuit dernière, 128-103 face aux Knicks.

Durant ce match, Steven Adams a été tout sauf accueillant envers son ex-coéquipier et toujours pote Enes Kanter. Le Néo-Zélandais a demandé à Dennis Schröder d’insister systématiquement sur le Turc en pick-and-roll, et la tactique a très bien fonctionné. Si bien qu’il a été glisser – avec le plus de sérieux possible – un petit mot à son coach David Fizdale sur le bord du terrain durant le match.

« Sors Kanter. Il ne sait pas défendre. On fait un pick-and-roll à chaque fois. Sors-le. » Steven Adams

Sur le coup, le coach des Knicks est resté coi.

« Ça m’a un peu pris par surprise. » David Fizdale

« J’essayais de le décourager, mate. C’est un super joueur. C’est mieux pour nous qu’il ne soit pas sur le terrain. S’il m’avait écouté ça aurait été super, mais ça n’a pas été le cas. » Steven Adams

Au contraire de Kanter (19 points à 8/11, 5 rebonds et 1 passe en 22 minutes) l’ancien « Stache Bro » envoyé à New York dans le cadre du transfert de Carmelo Anthony en septembre 2017.

« Il essaie toujours de me troller, il me dit que je suis naze, etc. Mais ce n’est que de l’amour au final. Je vais sûrement le voir quelques minutes et lui faire un gros câlin. » Enes Kanter

Les deux se sont en effet retrouvés dans le couloir menant aux vestiaires avant de tracer leur route avec leurs équipes respectives. En fin de match durant un temps-mort, Adams (19 points à 9/13, 6 rebonds, 5 passes, 1 contre et 2 interceptions en 30 minutes) a continué à chercher l’ex-intérieur du Thunder en se levant du banc d’OKC pour rejoindre le milieu de terrain et lui lancer : ‘Enes ! Enes ! Enes ! Je sais que tu m’entends‘. Pas de réponse de Kanter, dos à lui, debout face aux banc des Knicks au niveau de la ligne des lancers-francs. Un ‘Motherfucker !‘ supplémentaire et Adams a rebroussé chemin.

« Ils ont parlé tout le match. » Dennis Schröder

Une série de 3 matchs à l’extérieur attend désormais l’équipe, avec des déplacements à Phoenix (qui vient de battre San Antonio), Sacramento (même chose et avec un bilan surprenant de 8-6) et Golden State (pour des raisons évidentes).

via The Athletic

Suivez également Basket Infos sur YouTube avec la chaîne du 6e homme pour des analyses inédites. Dans la dernière vidéo, le cas Derrick Rose, coup de chaud ou véritable résurrection ? Cliquez sur le logo pour vous abonner.

Leave a Reply