LaMarcus Aldridge : « C’est un marathon, il ne faut pas essayer de sprinter jusqu’à la ligne d’arrivée »

LaMarcus Aldridge : « C’est un marathon, il ne faut pas essayer de sprinter jusqu’à la ligne d’arrivée »

Cette nuit il y avait une belle affiche entre les Spurs et les Warriors, mais deux équipes qui abordaient cette rencontre en perte de confiance, sur une série de défaites inhabituelle. La victoire était presque impérative, surtout pour les Spurs, battus lors de leurs 3 derniers matchs et qui devaient profiter de Warriors diminués. Après une belle lutte ils ont finalement mis fin à leur série avec un succès 104-92.

« Nous avions besoin de cette victoire. C’était une victoire où il a fallu se battre. C’est une équipe qui avait aussi besoin d’un succès donc c’était vraiment une grosse bataille pour nous et un bon test. » Rudy Gay

Les Spurs ont contrôlé ce match en menant de bout en bout, sans jamais s’échapper, pour une performance qui pourrait servir de référence même si la manière était loin d’être parfaite. L’état d’esprit était lui bien présent.

« Nous nous sommes vraiment bien battus. Nous faisons des erreurs, qui je l’espère, auront disparu lorsque nous serons habitués à jouer ensemble. Mais leur esprit de compétition leur a permis de rester dans le match et c’était une bonne victoire. » Gregg Popovich

« C’est vraiment la façon dont nous jouions ces derniers temps qui nous a motivés. Nous savions que nous ne pouvions pas continuer d’aller dans cette direction. » Bryn Forbes

Ils ont notamment pu compter sur le réveil de LaMarcus Aldridge, en grande difficulté ces derniers temps. L’intérieur a sorti un excellent match avec 24 points à 10/16, 18 rebonds, 3 passes et 2 contres. Il n’avait plus passé les 10 points depuis le 10 novembre.

« C’était tout lui. Il a répondu présent ce soir. Nous avions besoin de lui et il s’en est sorti. » Bryn Forbes

Il a été agressif, surtout au rebond. Ce soir il a mis quelques shoots. Il a mis quelques tournarounds et vous savez que son rythme va continuer de venir. Tant qu’il va sur le terrain, joue en étant agressif, laisse le jeu venir à lui, il va continuer de connaître de grosses soirées comme celle-là. » DeMar DeRozan

Autre joueur important de ce succès, Rudy Gay. L’ailier plate 19 points à 6/10 dont un parfait 3/3 à 3-pts en plus de 5 rebonds et 3 contres. Il a parfaitement lancé les siens avec 12 points en premier quart pour sa première titularisation depuis le 3 novembre.

« C’est quelqu’un sur qui nous nous appuyons à certains moments du match, et ça donne toujours confiance aux joueurs. » Gregg Popovich

Il a enflammé aussi le public de l’AT&T Center sur un énorme dunk.

« Je regardais une vidéo plus tôt dans la journée, et j’ai réalisé que si vous faites deux grands pas, en règle générale les joueurs s’écartent. » Gay

« C’était peut-être le meilleur dunk de l’année. » Bryn Forbes

Les Texans doivent désormais enchaîner dès ce soir à New Orleans, une victoire relancerait sans doute bien la machine.

« C’est un marathon, il y aura des hauts et des bas. Il ne faut pas essayer de sprinter jusqu’à la ligne d’arrivée. Il faut s’accrocher et essayer de progresser à chaque match. »

Via ESPN et San Antonio Express News

 

Suivez également Basket Infos sur YouTube avec la chaîne du 6e homme pour des analyses inédites. Dans la dernière vidéo, le Top All-Time des transferts qui ont changé la NBA. Cliquez sur le logo pour vous abonner.

Leave a Reply