Terry Rozier revient sur son tweet mystérieux

Terry Rozier revient sur son tweet mystérieux

Les Warriors ne sont pas les seuls à galérer en ce début de saison : les Boston Celtics sont aussi dans le dur après les belles promesses de la saison dernière. Ils ne sont que sixièmes, avec un bilan de neuf victoires pour huit défaites et la frustration pourrait commencer à gagner l’effectif. C’est ce qu’on a cru deviner dans un tweet de Terry Rozier hier, assez mystérieux

« Allez, Faisons-nous à tous une faveur ! » Terry Rozier.

Il a envoyé un autre tweet une heure plus tard au vu du buzz du premier pour expliquer qu’il ne parlait pas de lui, ni des fans mécontents ou des médias, mais le mal était fait.

« Je ne parlais pas de vous (les médias). J’ai une vie en dehors du basket, et je savais que vous alliez me poser cette question. J’ai de l’amour pour les fans, cela n’a rien à voir. On va essayer d’aller sur le terrain et de mieux jouer demain pour s’assurer que tout le monde soit heureux. » Terry Rozier.

Mais le meneur n’en veut pas aux fans des Celtics d’avoir sur-réagi pour autant.

« En jouant pour cette franchise, ce type d’organisation avec des fans hardcore, il se passe ce genre de choses. Il faut l’accepter mais au final, on sait que les supporters vont nous soutenir. Certains pensent qu’ils sont General Managers, mais ce n’est pas grave. » Terry Rozier.

Lors du dernier match des Celtics contre Charlotte (que les hommes de Brad Stevens ont perdu), Rozier a sans doute sorti son meilleur match de la saison, avec 8 points, 4 rebonds et 4 passes décisives mais surtout une impression, au-delà des statistiques, qu’il est enfin parvenu à trouver un rythme qui lui convient, notamment en deuxième mi-temps.

« Il nous reste encore beaucoup de matchs pour trouver une solution. Nous sommes encore en train d’apprendre à se connaître et nous jouons de mieux en mieux ensemble. Nous avons perdu hier mais il y a beaucoup de choses positives à tirer de ce match. Nous étions un peu court en fin de match et nous n’avons pas réussi à donner le change face à un gars qui est chaud depuis le début de la saison. Je pense qu’on va trouver la solution tous ensemble. » Terry Rozier.

Après avoir profité de la blessure de Kyrie Irving en fin de saison dernière pour terminer l’exercice en boulet de canon (16,5 points, 5,3 rebonds et 5,7 passes par match en playoffs), Rozier a dû mal à trouver sa place cette saison pour son retour sur le banc. Il tourne à 8,4 points, 4,4 rebonds et 2,1 passes décisives par match.

Via Mass Live.

Leave a Reply