Quand un rookie inconnu s’occupe du cas James Harden

Quand un rookie inconnu s’occupe du cas James Harden

48 heures après le premier match entre les Rockets et les Pistons à Houston, les deux équipes se retrouvaient à Detroit pour la revanche. Les Pistons s’en sont sortis au bout du suspense grâce à leur trio Andre Drummond (23 points à 9/18, 20 rebonds, 5 contres), Blake Griffin (28 points dont 13 après le 3ème quart dont un 3-points en fin de 4ème et 2 dunks en prolongation, 9/18, 9 rebonds, 4 passes) et Reggie Jackson (22 points dont 19 après le 3ème quart-temps, 5/12, 4 rebonds, 6 passes), qui a compilé pour 73 points et 33 rebonds. Mais il y a un autre héros dans ce match, un certain Bruce Brown, que vous ne connaissez sans doute pas. Le rookie, drafté en 44ème position de la dernière draft, n’avait que des miettes jusque là, même pas entré en jeu lors des 4 derniers matchs.

Alors que James Harden, MVP en titre, avait maltraité la défense des Pistons mercredi soir avec 43 points, Dwane Casey a tenté un coup de poker en lançant son rookie, excellent défenseur, pour s’occuper de lui et tenter de le limiter. Il a eu la lourde tâche de défendre sur lui en dernier quart et en prolongation

« Nous avons toujours su que Bruce pouvait défendre. De mon expérience, contre James il faut trouver quelqu’un qui le prend tout-terrain et qui le fait bosser. » Dwane Casey

Il a saisi cette opportunité de façon bluffante, donnant du fil à retordre au barbu.

« Je n’ai pas joué contre beaucoup de joueurs, mais c’est sans aucune doute le plus dur que j’ai eu à défendre de ma vie. C’est un énorme défi et un grand scoreur. Honnêtement je n’ai pas abordé la rencontre en pensant que j’allais rentrer en jeu, mais j’étais prêt. Je connaissais le plan de jeu et ses tendances. Il vous endort en quelque sorte. Vous ne savez pas s’il va shooter ou s’il va vous attaquer. J’ai essayer de le laisser sur sa main droite et de ne pas faire faute sur les shoots à 3-points. » Brown

« Bruce a saisi cette opportunité. Il n’avait pas joué depuis je ne sais combien de temps mais il était prêt lorsqu’il a été appelé. Nous avions plus que tout besoin de sa présence défensive et il a fait du super boulot. Il a été très discipliné, il a gardé ses mains à l’écart pour éviter les fautes. » Casey

S’il a bien sûr été aidé par ses coéquipiers, son boulot a été remarquable. Il a été clutch puisque en fin de rencontre, alors que les Rockets menaient d’un point avec la possession à 40 secondes du terme, il a piqué le ballon à Harden pour filer en contre-attaque et provoquer la faute du barbu. Il a mis les siens en tête avec deux lancers. Si Harden a marqué derrière, en prolongation il a contribué à limiter le Rocket à 0 point à 0/2.

« Il n’a peur de personne, il a la mentalité d’un pitbull. Il a un gros mental et il est très talentueux. Nous avons vraiment eu besoin de lui. Il a fait travailler Harden tout le match. Je pense que cela s’est vu. Je pense que Harden a commencé à avoir les jambes lourdes et il l’a forcé à prendre des shoots difficiles, il a perdu des ballons et cela nous a donnés confiance. Nous avons emboîté le pas défensivement et il était dans le rythme. » Reggie Jackson

« Je ne trouve pas les mots pour qualifier ce que Bruce a fait. Il est tout simplement ce genre de joueur, il a cette capacité. Il a fait un boulot aussi bon sur Harden que n’importe qui d’autre que j’ai pu voir face à lui. « Quand nous avons joué Boston, il a défendu sur Kyrie, (Marcus) Smart, (Terry) Rozier, (Gordon) Hayward et (Marcus) Morris dans le même match. Peu d’autres rookies sont capables de ça. »

Désormais Bruce Brown n’est plus un inconnu et après ce genre de performance on pourrait entendre de plus en plus parler de lui.

Via Detroit News

**

N’oubliez pas non plus la dernière vidéo du 6e homme, que vous pouvez suivre sur Twitter et sur YouTube

Leave a Reply