One Week in College Basketball : Gonzaga calme Duke ! La renaissance Saint John’s

One Week in College Basketball : Gonzaga calme Duke ! La renaissance Saint John’s

Comme la saison passée, cette année en partenariat avec la référence française sur le College Basketball, le site Midnight on Campusnous vous parlerons NCAA une fois par semaine avec un point sur ce qu’il ne fallait pas manquer de l’actu des des derniers jours.

Pour vous tenir au courant quotidiennement de toute l’actu, suivez  Midnight on Campus sur les réseaux sociaux :

Retour sur les faits marquants de la semaine 

Nouvelle semaine en College Basketball, avec la fin de la « Feast Week » (deux semaines de tournois) avec cette semaine, des cadres exotiques pour les tournois. En effet, on voyagera à Hawaï, dans les îles Caïmans et sur le sol américain. Cette semaine, un peu plus light que les deux premières, a été riche en enseignements. Focus sur ses tournois de novembre, toujours aussi passionnant.

On commence par le tournoi majeur de cette semaine, direction le cadre paradisiaque d’Hawaï pour le MAUI Invitational. Au programme, des chemises Hawaïennes pour tout le monde, y compris les commentateurs d’ESPN (avec aussi des interview au bord de la plage) et les coachs, et des affiches de très haut niveau, avec la participation d’équipes du top 25 (Gonzaga, Auburn et Duke). Le dernier carré proposait des affiches dignes d’un mois de mars, avec un Duke vs Auburn et Gonzaga vs Arizona. Ce fut un spectacle de haute-volée et la finale tant espérée entre les Blue Devils et les Zags a eu lieu. C’est bien Gonzaga qui remporte (logiquement) ce match, en donnant une réelle leçon de Basketball mais on en reparlera un peu plus tard. En tout cas, le MAUI Invitational n’a pas déçu cette saison encore et il reste une nouvelle fois le tournoi du mois de novembre.

Direction les îles caïman pour le Cayman Island Classic avec une belle surprise. En effet, Creighton remporte le tournoi avec une victoire en finale sur #16 Clemson (87-82). Ty-Shon Alexander, le sophomore, a pris feu avec 36 points en finale, son record en carrière, avec à la clé le titre (mérité) de meilleur joueur du tournoi. Creighton sera à surveiller cette saison, en étant un réel outsider dans la conférence Big East.

On part maintenant au Barclay’s Center de Brooklyn avec la belle victoire finale de l’équipe locale, Saint John’s. Nous avons assisté à une finale dantesque entre le Red Storn et VCU, avec une prolongation et un money time haletant. Au final, grâce à un Shamorie Ponds en feu (début de saison incroyable pour le jeune prospect), qui termine avec 35 points, 7 passes et 7 interceptions, les hommes de Chris Mullin s’imposent et obtiennent un titre mérité vu le travail du coaching staff depuis deux saisons.

James Wiseman (#1, 2019), jouera sous la coupe de Penny Hardeway à Memphis 

Pas de surprise concernant le Hall Of Fame Classic, avec Texas Tech en taille patron, qui a roulé sur le tournoi. Ni USC, ni Nebraska en finale n’a pu espérer quoique ce soit… Plus collectif, plus talentueux, les Red Raiders sont toujours invaincus cette saison et sans forcer qui plus est. Vivement le match contre Duke fin décembre pour voir le réel niveau de ce groupe.

Le Gulf Coast Showcase était le tournoi Mid-Majors de la semaine, avec un beau programme en perspective. Du South Dakota State, UC Irvine, Colorado State ou encore Toledo étaient sur le campus de Florida Golf Coast. C’est Toledo qui remporte ce mini-tournoi, avec une victoire en finale sur UC Irvine.

#2 Kansas continue son bon début de saison en remportant le NIT Tip-Off avec une belle victoire en finale contre #5 Tennessee. Dedric Lawson noircit une nouvelle fois la feuille de match, avec 24 points, 13 rebonds et 5 passes. Une nouvelle victoire de prestige pour les Jayhawks.

Deux ceintures de champions (oui, comme à la boxe) ont été distribuées lors du MGM Resorts Event. La ceinture « poids lourds » a été décerné à Arizona State avec une victoire en finale contre Utah State. Le freshman Canadien Luguentz Dort a été l’homme de cette finale, avec 33 points au compteur. Utah Valley remporte l’autre tournoi contre Long Beach State, avec les frères Toolson en tête d’affiche.

Enfin, terminons ce focus spécial sur la « Feast Week » avec un dernier voyage aux Bahamas, avec du Florida, du Virginia ou encore du Wisconsin. Le Battle 4 Atlantis avait une programmation de luxe et le spectacle a été au rendez-vous. La logique fut respectée avec la victoire en finale de #4 Virginia sur #25 Wisconsin, dans un match défensif comme on aime. Les Cavaliers sont invaincus et sans faire de bruit (comme chaque année)…

En bref, un petit mot sur la soirée de dimanche, qui a vu deux upsets. Le premier, c’est Villanova qui s’impose contre #14 Florida State (66-60). Le deuxième, c’est Oklahoma State qui bat #19 LSU sur le score de 90 à 77. 

 

Surprise de la semaine : Saint John’s Red Storm (5 victoires – 0 défaite)

Depuis la saison dernière, le programme de Basketball de Saint John’s est en nette progression, avec notamment un groupe qui arrive à maturité. 

Le Junior Shamorie Ponds est un incroyable joueur, très doué offensivement et un régal à voir sur un parquet. Il a résisté aux sirènes de la NBA pour effectuer une saison supplémentaire en College Basketball et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a fait le bon choix.

Mais il n’est pas le seul à exploser sur ce début de saison. LJ Figueroa sort d’une année en Junior College (antichambre du College Basketball) et débute son cursus en division I de la plus belle des manières. Fort shooteur, il est une option viable en attaque quand il doit prendre le relais de Ponds au niveau du scoring. Que dire de Mustapha Heron. L’ancien leader d’Auburn est enfin éligible  et joue son rôle de leader à merveille. Homme à tout faire, c’est un pion essentiel dans le système de Chris Mullin.

Cette saison, Saint John’s possède les joueurs pour exister au sein de la Big East. De là à viser une place à la grande danse de mars semble un peu prématuré tant la concurrence au sein de la conférence est rude. Mais cela fait plaisir de voir ce programme renaître de ses cendres.

Focus of the Night : #8 Auburn s’en sort bien, Shamorie Ponds en taille patron 

Equipe top de la semaine : Gonzaga Bulldogs (6 victoires – 0 défaite)

Tiens, on reparle de Gonzaga et cela fait franchement plaisir ! Vainqueur du MAUI Invitational, avec une victoire en finale contre l’ogre Duke, les Zags ont frappé un grand coup dans la paysage universitaire. Pourtant, le début de saison est solide, avec deux blowout face à des programmes du Power Six (+23 contre Texas A&M et +17 contre Arizona) puis la démonstration contre Duke. Alors si l’on se réfère au score final, qui est de 89 à 87, on se dit que ce fut serré… Mais la physionomie de match est bien différente.

Gonzaga a maîtrisé son sujet, notamment en première période. Un jeu proposé de très haute qualité, avec un ballon qui vit bien, de l’envie de jouer ensemble, c’était trop pour Duke. Le tout, on le rappelle, sans l’un de ses cadres, le frenchie Killian Tillie.

Il faut dire que le Japonais Rui Hachimura est sur une autre planète sur ce début de saison. Le junior reste sur 24 points et 6 rebonds contre Arizona puis 20 points, 7 rebonds et 5 passes contre Duke. Il monte clairement en puissance et s’épanouie enfin dans le système de Gonzaga.

La troisième meilleure équipe du pays, toujours pas au complet, continue son petit bonhomme de chemin avec un titre au MAUI. De quoi aider le CV pour le comité de sélection avec trois victoires de renom. 

« Gem of the Week » : Iowa Hawkeyes

Equipe flop de la semaine : Duke Blue Devils (5 victoires – 1 défaite)

Alors oui, mettre Duke dans la case flop est un peu dur, mais c’est le revers de la médaille quant à la hype du programme.

La défaite contre Gonzaga a mis en lumière les carences de certains joueurs et du système assez simpliste des Blue Devils. En première période, la défense de Duke a été l’agonie et souvent en retard. Il faut dire que Gonzaga prône un jeu basé sur la circulation du ballon, avec chaque joueur qui touche le cuir.

Offensivement, quand ça n’aillait pas, l’individualisme a pris le dessus sur le collectif et ce fut une purge à regarder. On aurait dit du High School, avec chacun qui joue son un contre un… Voilà les limites du « je recrute les meilleurs freshmen ». Fort heureusement, la deuxième période fut un peu mieux mais le money time fut tellement pas maîtrisé, avec notamment un RJ Barrett voulant trop forcer les choses… C’est bien dommage.

Cette défaite va faire du bien au programme. En effet, cela permettra à certains de redescendre sur terre et de travailler encore plus dur à l’entraînement. Un revers qui peut sonner comme un déclic pour ce jeune groupe.

 

Rencontre à suivre cette semaine

Plus de « Feast Week » mais certains programmes participent à des minis-tournois inter-conférence. Voici le programme des matchs à suivre avec attention cette semaine.

Lundi :

#16 Clemson vs Nebraska / South Carolina vs Wofford ;

Mardi :

#13 Virginia Tech vs Penn State / #11 Michigan State vs Louisville / #6 Nevada vs Loyola-Chicago / #20 Iowa vs Pittsburgh / #1 Duke vs Indiana ;

Mercredi : 

#23 Ohio State vs Syracuse / #4 Virginia vs Maryland / #17 UCLA vs Hawaii / #7 North Carolina vs #9 Michigan ;

Vendredi :

#15 Mississippi State vs Dayton / #11 Michigan State vs Rutgers / #20 Iowa vs #25 Wisconsin ;

Samedi : #10 Kentucky vs UNC Greensboro / #3 Gonzaga vs Creighton / #12 Kansas State vs Marquette / #9 Michigan vs #24 Purdue / #6 Nevadavs USC / #2 Kansas vs Stanford / #21 Oregon vs Houston ;

 

Pour en savoir plus rendez-vous sur Midnight on Campuset on vous conseille ces articles :

Leave a Reply