Brandon Ingram concède que les Lakers regardent trop LeBron James jouer

Brandon Ingram concède que les Lakers regardent trop LeBron James jouer

Aux Lakers le patron c’est bien sûr LeBron James et quand il y a besoin d’un panier en fin de rencontre, tout passe par lui. Décisif à plusieurs reprises en ce début de saison, dimanche soir face à Orlando, il a aussi pris les choses en main, avec moins de réussite et quand il s’est appuyé sur Kentavious Caldwell-Pope ce dernier a échoué. Parfois, pas uniquement dans les fins de match, les Lakers se reposent peut-être trop sur le King, comme le concédait Brandon Ingram, dont on attendait l’explosion à côté de LeBron, mais qui pour l’instant est une déception. Ils l’observent un peu trop, ce qui était le piège annoncé avant le début de saison.

« Parfois nous tombons là-dedans mais nous avons confiance quand il a le ballon entre les mains.  Nous savons qu’il va faire la bonne action pour l’équipe, que ce soit shooter, ou passer. Je pense que nous devons tout de même faire du meilleur boulot pour être prêts, pour nous déplacer sans le ballon, et nous mettre sur des spots ouverts de façon à pouvoir faire des actions. » Ingram

Depuis le début de saison LeBron James a un usage rate de 30.6% (utilisation du ballon) qui le place 14ème en NBA mais c’est son plus faible pourcentage depuis 2015-16.

« Nous nous appuyons sur lui pour faire des actions, mais je pense que les jeunes doivent être meilleurs dans ces situations. Nous avons été bons. Je pense que Lonzo a été bon, Kuzma aussi. Je pense que nous pouvons juste faire plus dans ces situations. Je pense que nous avons tendance à le regarder. Je pense que nous devons faire du meilleur boulot pour bouger sans le ballon à chaque instant des matchs. Quelques fois l’attaque stagne un peu. » Ingram

L’impact de la présence de LeBron James se voit énormément sur Ingram, bien moins agressif quand LeBron est là.

« Je suis encore en train de m’affirmer. A chaque rencontre c’est différent. J’apprends, j’essaye de voir à chaque match ce que le jeu a à offrir, où je peux attaquer, et j’avise à partir de là. Si je suis chaud, je shoote, mais je peux toujours créer pour mes coéquipiers. » Ingram

Depuis le début de l’exercice Ingram affiche 15.8 points à 46.5%, 4.6 rebonds et 2.1 passes, des stats en baisse par rapport à la saison passée.

Via Lakers Nation

Leave a Reply