Les remplaçants de Denver très performants; Mike Malone : « Mason Plumlee est l’un des joueurs les plus sous-estimés de NBA »

Les remplaçants de Denver très performants; Mike Malone : « Mason Plumlee est l’un des joueurs les plus sous-estimés de NBA »

Si les Denver Nuggets sont aussi bons cette saison (troisièmes de la conférence Ouest avec 14 victoires et 7 défaites), c’est en grande partie grâce à leur banc. Avec Juan Hernangomez, Trey Lyles, Monte Morris ou encore Malik Beasley, les hommes de Mike Malone peuvent être fiers de leurs remplaçants. Beasley, par exemple, entre dans sa troisième saison NBA. Après deux exercices compliqués (3,8 et 3,2 points de moyenne), le joueur de 22 ans commence à prendre la mesure de la NBA et tourne aujourd’hui à 7,3 points et 2,3 rebonds de moyenne. Le tout en 18 minutes de jeu et à 46% aux tirs. Hier il a même claqué 20 points sur la truffe des Lakers pour aider ses coéquipiers à se débarrasser d’eux.

Ce qui est impressionnant, c’est que les joueurs du banc des Nuggets n’ont pas été récemment recrutés. Ils faisaient déjà partie du roster l’année dernière mais ne parvenaient pas à s’imposer dans la rotation. Hernangomez a dû se battre avec une mononucléose, Beasley n’était pas bon lorsqu’il jouait et Monte Morris faisait ses classes en D-League. Lui aussi, d’ailleurs, montre un beau niveau cette année puisqu’il tourne à 8,7 points et 4,2 passes décisives par match. Sur les trois dernières rencontres, il a distribué 17 caviars et n’a pas perdu le ballon une seule fois.

« Ce qu’il fait est incroyable. » Mike Malone.

Autre joueur du banc, Mason Plumlee (7 points, 5,2 rebonds et 1,9 passes décisives par match), récupéré dans le cadre du trade de Jusuf Nurkic en 2017, fait aussi très bien son boulot. Le pivot de 28 ans est très bon pour rattraper les alleyoops et il est également plutôt efficace en défense, tout en apportant une belle dose d’énergie en sortie de banc.

« Je pense que Mason est le joueur le plus sous estimé de NBA. » Mike Malone.

Enfin, parlons de Trey Lyles. À Denver, on ne demande qu’une chose à l’ancien joueur de Jazz : scorer. Et l’ailier fort de 23 ans le fait très bien, tournant à 10,7 points et 4,7 rebonds de moyenne en 21 minutes de jeu.

« Nous avons une grosse profondeur de banc, quelqu’un de différent va pouvoir assurer le scoring chaque soir. » Monte Morris.

Cette efficacité qu’affichent des joueurs pas forcément attendus aussi performants est remarquable, mais ne sort pas de nul part pour autant.

« Nous avons juste bossé. » Malik Beasley.

À voir si les role players de Denver parviendront à maintenir ce niveau toute la saison.

Via the Athletic.

Leave a Reply