LeBron James : « C’est le défi auquel je fais face depuis le début de la saison »

LeBron James : « C’est le défi auquel je fais face depuis le début de la saison »

Après un début de saison plutôt tranquille sur le plan individuel, dans ses standards de saison régulière, dernièrement LeBron James a passé la seconde et porte les Lakers avec quelques énormes performances : 44 points, 51 points ou encore 38 cette nuit face à Indiana. Il a beaucoup pris les choses en main pour permettre aux Lakers d’aligner une bonne série de victoires et cette nuit alors qu’Indiana revenait, il a marqué 12 points dans les 5 dernières minutes dont un 5-0 capital. Mais cela n’est pas forcément une bonne nouvelle que l’équipe doive s’appuyer autant sur lui et compte sur ses grosses performances pour l’emporter.

« C’est le défi auquel je fais face depuis le début de la saison. A quel point est-ce que je m’en remets à mes coéquipiers et permet aux jeunes joueurs d’en quelque sorte trouver des solutions, et à quel point j’essaye de prendre en main les matchs. Ce soir c’était un de ces matchs où ils comptaient sur moi et voulaient que je plie la rencontre. » Lebron

Juste avant la rencontre Magic Johnson évoquait justement cet équilibre et le fait qu’il ne veut pas que tout repose trop sur le King

« Nous voulons nous assurer que nous surveillons ses minutes mais aussi que tout ne passe pas par lui parce que autrement ce serait de nouveau comme à Cleveland, et nous ne voulons pas ça. » Magic

Depuis le début de saison LeBron est le meilleur passeur de l’équipe (6.7) et celui qui touche le plus de ballons (79.3 par rencontre). Rajon Rondo est second avec 6.5 passes pour 60.8 ballons touchés alors que Lonzo Ball est à 4.5 passes et 53.5 ballons touchés. Avec en plus des joueurs comme Lance Stephenson et Brandon Ingram, les Lakers l’ont entouré de joueurs capables de créer pour qu’il ait moins le ballon, mais ce n’est pas aussi simple dans les faits. Il a un usage rate (calcul de l’implication du joueur dans les actions de son équipe) de 30.8%, ce qui le place 8ème de la ligue et son plus petit pourcentage depuis qu’il est en NBA. Mais l’an passé il avait le même en jouant 2 minutes de plus. Il avoue que l’adaptation n’est pas simple et il reste le joueur par qui beaucoup de choses passent, surtout en l’absence de Rondo.

« Je me suis dit que je n’aurais pas le ballon dans les mains autant cette saison sachant que nous avons plusieurs manieurs de ballon dans l’équipe avec Zo et Do. Puis avec BI, Lance et Kuz. Ces gars ont la capacité de créer du jeu également. Mais je suis dispo à chaque fois qu’il y a besoin de faire une action. C’est un défi pour moi et aussi un ajustement. Il faut que je fasse ce qui aide notre équipe à être la meilleure possible à la fin de la saison, mais aussi dans le même ce qui permet de progresser chaque jour. » LeBron James

« Il aura toujours beaucoup de responsabilités à cause de son niveau de jeu. Et nous allons continuer d’essayer de faire en sorte que d’autres joueurs fassent des actions et je pense que c’est ce que nous faisons, mais il y a des moments dans le match quand vous êtes LeBron James, et que vous êtes donc le meilleur joueur de votre équipe, vous prenez le match en main. Et il sait quand sont ces moments. Et il est bon pour ça. Désormais nous devons continuer de progresser sur les moments où nous jouons juste au basket, sans passer forcément par lui. Et j’ai trouvé que ce soir dans le dernier acte il avait fait son truc, mais nous continuons de grandir à un point où nous ne nous appuyons pas tout le temps sur lui. » Luke Walton

Via ESPN

Leave a Reply