Une visite de Denzel Washington au meilleur moment pour les Lakers

Une visite de Denzel Washington au meilleur moment pour les Lakers

Régulièrement, les Lakers invitent via leur programme « Genius Series » diverses stars d’Hollywood ou d’autres industries afin qu’elles viennent motiver les troupes. Denzel Washington est le dernier à avoir rendu visite aux purple & gold et cela tombait bien puisqu’ils restaient sur une série de 2 défaites jeudi (dont une de 32 points contre les Nuggets) avant de se reprendre.

« C’est super. On est frustrés et énervés après ce genre de matchs. Faire venir quelqu’un comme Denzel, ça aide bien à remonter le moral. Son message était le suivant : ‘Sois bon avec les autres, et reconnaissant pour ce que tu as. Démarre chaque journée en étant humble, aie de la gratitude pour la vie que tu mènes et utilise les bénédictions que tu as pour aider les autres’. » Luke Walton

Souvent assis au bord  du terrain au Staples Center, Washington a joué au basket à l’université de Fordham, où il était coaché par P.J. Carlesimo, ex-coach NBA et désormais analyste pour ESPN. De par ses différents rôles au cinéma, il en a inspiré plus d’un, dont LeBron James, pour qui Washington était un exemple à suivre au même titre que Will Smith ou Dave Chappelle.

« J’ai grandi en regardant ces gars, en les admirant eux, leur travail, en voulant être comme certains des personnages qu’ils ont joués. Ils n’avaient aucune idée qu’ils inspiraient un gamin d’Akron, Ohio. Ils tournent leurs films et leurs séries TV à Los Angeles, ils sont en tournée. Là où j’ai grandi, les seules inspirations ce sont les dealers de drogue. Ce sont les seules inspirations que tu as là où j’ai grandi. Dieu merci j’ai pu être inspiré par des gens qui faisaient les choses de la bonne et pas de la mauvaise façon. » LeBron James

Difficile pour le n°23 d’établir un classement de ses films avec Denzel Washington préférés (« Ce serait comme devoir choisir mon album de Jay-Z préféré »), qu’il a préféré lister en vrac : Man On Fire, Remember the Titans, John Q, He Got Game. « Parce que tout le monde voulait être Jesus Shuttlesworth gamin. En tout cas moi, c’était mon cas. ».

Avant l’acteur oscarisé deux fois (meilleur acteur dans un second rôle pour Glory en 1989 et meilleur acteur pour Training Day en 2001), l’équipe avait déjà reçu dans le passé Kendrick Lamar, Dwyane « The Rock » Johnson, Elon Musk, Jeffrey Katzenberg ou encore Allyson Felix. Lamar est par exemple intervenu après le premier match perdu par L.A. à Portland en octobre.

« Les visites sont organisées à l’avance, les intervenants ont des emplois du temps très chargés. Le hasard a fait qu’à chaque fois c’est arrivé après des défaites difficiles. Ce n’est pas comme si on disait ok, dure défaite, on va faire venir Denzel, on l’a en speed dial. » Luke Walton

via ESPN

Leave a Reply