James Harden : « Tout le monde est plus efficace quand on est au complet »

James Harden : « Tout le monde est plus efficace quand on est au complet »

Grâce à leur victoire contre les Bulls hier (121 à 105) et à la rouste infligée contre les Spurs avant hier, les Rockets en sont à deux victoires consécutives. Pas de quoi fanfaronner mais, vu leur début de saison compliqué, tout est bon à prendre du côté du Texas.

[Interview] Mike Conley : « Joakim Noah c’est quelqu’un qui est comme nous »

« Dans le vestiaire, sur le terrain, l’énergie était différente. La défense était différente, notre confiance aussi. Donc c’est beaucoup mieux. » Clint Capela, le pivot des Rockets.

Ce léger regain de forme et de certitudes peut s’expliquer par le retour des joueurs blessés. Chris Paul est revenu sur les terrains, comme Gerald Green ou Nene. Et tous ont été plutôt performants.

« Je pense qu’avoir tout le roster en état de jouer a beaucoup d’impact. Évidemment, avoir Chris, Gerald et Nene de retour pour les derniers matchs permet de voir sur le banc des gars qui sont derrières vous et peuvent contribuer en entrant sur le terrain. Ça vous donne le boost dont vous avez besoin. Tout le monde est plus efficace quand nous sommes au complet. On peut le voir lors des derniers matchs. » James Harden.

« Ça va revenir à la normal. Des gars se blessent toute l’année, on est toujours performant quand tout le monde est en bonne santé, on le sait. Maintenant, il nous reste à grimper dans le classement. On ne jouait pas bien du tout. Mais on peut voir qu’on va dans le bon sens. » Eric Gordon.

Les hommes de Mike D’Antoni vont maintenant pouvoir capitaliser sur cette bonne période. Mais attention à ne pas retomber dans ses travers.

« Je suis toujours préoccupé. Je l’étais avant et je le suis maintenant. C’est comme ça que marche la NBA, on ne peut jamais dire « OK, maintenant nous sommes guéris ! » Il faut rester sur la brèche. » Mike D’Antoni.

Comme le dit le coach, il va falloir s’accrocher puisque les Texans vont disputer leurs trois prochains matchs à l’extérieur, et pas contre des équipes forcément faciles à manœuvrer : Les Wolves, le Jazz et les Mavericks.

« Nous devons montrer à tout le monde qui nous devons être. On n’en est pas encore là, mais on y arrive. On a juste besoin de prendre quelques victoires. » Mike D’Antoni.

Les Rockets sont pour l’instant neuvièmes de la conférence Ouest avec un bilan de 11 victoires pour 11 défaites.

Via ESPN et Houston Chronicle.

Pensez à regarder notre dernière vidéo signée le 6eme homme sur Zion Williamson ! Pensez à vous abonner ici

Leave a Reply