One Week in College Basketball : Oregon dans le dur, Wisconsin et Michigan déroulent !

One Week in College Basketball : Oregon dans le dur, Wisconsin et Michigan déroulent !

Comme chaque lundi en partenariat avec la référence française sur le College Basketball, le site Midnight on Campusretour sur l’actualité de la semaine en NCAA.

Pour vous tenir au courant quotidiennement de toute l’actu, suivez  Midnight on Campus sur les réseaux sociaux :

Retour sur les faits marquants de la semaine

Nouvelle semaine dans notre merveilleux championnat et les équipes sont de retour sur leur campus respectif après une « Feast Week » dantesque et haletante. Retour « à la normale » pour cette semaine, mais qui fut riche en enseignements, avec notamment des jolis upsets des programmes de Mid-Majors contre les Power Six.

Cela commence dès lundi, avec #18 Oregon qui se fait surprendre par Texas Southern (89-84). En difficulté cette saison, on promettait l’enfer aux Tigers… Mais on sait bien que l’expérience en College Basketball fait souvent gagner des matchs et ce fut le cas sur cette rencontre. On notera les 20 points en sortie de banc du sophomore John Jones. En face, Bol Bol fut bien trop seul (32 points et 11 rebonds) et Oregon perd un match « cadeau », sur son parquet. Dans les autres résultats de la nuit pour le top 25, #25 Mississippi State des frères Weatherspoon s’amuse contre Alcorn State (88-65), tout comme #1 Gonzaga contre North Dakota State (102-60).

« Zooming On » : Tre Jones, le monsieur propre de Duke

On passe à la soirée de mardi, l’une des plus belles de la semaine. Au programme, #3 Duke qui s’impose contre Indiana (90-69) dans un match solide avec un Zion Williamson qui noircit la feuille de match (25 points, 6 rebonds et 4 passes). #5 Nevada s’impose contre Loyola-Chicago (79-65) dans un remake du dernier Sweet 16 de la March Madness. Le Wolf Pack est toujours invaincu et propose un jeu très agréable.

Louisville remporte une belle victoire à domicile contre #9 Michigan State, après prolongation, sur le score de 82 à 78. Encore une fois, on ne sait pas quoi penser de MSU, qui vient de connaître sa deuxième défaite de la saison dans un match largement abordable…

Au niveau des upsets, #13 Virginia Tech connaît son premier revers de la saison, avec une défaite à la maison contre Penn State (69-68). Le vainqueur du NIT l’an dernier a perdu pas mal en cette intersaison mais l’ADN du programme est toujours présent, en étant un tombeur de grosses têtes. Match complètement loupé pour VT, notamment offensivement, avec une panne d’inspiration assez rare pour être soulignée. Pour terminer la soirée, match piège pour #22 Wisconsin comptant pour le ACC/Big Ten Challenge, avec la réception de NC State. Ces derniers vont s’incliner pour la première fois de la saison (79-75). Ethan Happ termine en double-double (19 points, 11 rebonds, 4 contres et 3 passes) et surfe son sur excellent début de saison, qui coïncide avec le bon début d’exercice des Badgers.

Bon, je m’excuse pour la fake news un peu plus haut, LA soirée de la semaine c’était bien ce mercredi, avec des chocs entre programmes du top 25.

Tout d’abord, on a pu voir une équipe de #7 Michigan qui maîtrise tellement son basket, avec une démonstration en deuxième période, et la victoire contre #11 North Carolina (84-67). Michigan est-elle l’équipe la plus sous-cotée de notre championnat ? Oui.

Miracle de noël en avance pour #4 Virginia, qui passe la barre symbolique des 70 points, avec une victoire au forceps contre #24 Maryland. Kyle Guy est vraiment un joueur indispensable aux Cavaliers et le prouve une nouvelle fois. Dernier upset de la soirée, avec Syracuse (oui le programme existe toujours malheureusement) qui s’impose sur le parquet de #16 Ohio State (72-62). Une victoire qui comptera triple lors du sélection sunday (les vrais savent)…

#15 Florida State s’est fait peur contre #19 Purdue mais reste maître sur son parquet, avec un succès sur le score étriqué de 73 à 72. Comme chaque année, Purdue lâche des matchs bêtement… Rien ne change chez les Boilermakers. Enfin, blowout pour #10 Kentucky (+46 contre Monmouth), #8 Auburn (+50 contre saint Peter’s) et #6 Tennessee (+28 contre Eastern Kentucky avec 10 points et 5 rebonds pour le Frenchie Yves Pons).

La soirée de jeudi est une spéciale Mid-Majors. Peu de rencontres avec des facs de Power Six et aucune équipe du top 25 au programme. L’affiche de la soirée fut un Belmont vs Samford de toute beauté, avec une victoire de Belmont sur le score de 99 à 93. Hâte de voir le programme à la March Madness cette saison.

On passe à jeudi, avec le plus gros upset de la semaine pour Radford, qui va gagner #17 Texas sur le score de 62 à 59. Mais on reparlera plus tard dans cette chronique. #22 Wisconsin remporte le match de la soirée contre #14 Iowa (72-66), alors que #9 Michigan State se relève péniblement face à Rutgers (78-67). Mais que ce fut dur. #25 Mississippi State a eu quelques frayeurs contre une équipe de Dayton très solide (et qui monte enfin en puissance). Victoire à l’arrachée sur le score de 65 à 58. Enfin, tout roule pour #21 Buffalo (96-77 contre Milwaukee), qui continue son début de saison historique.

Ce samedi fut sportif malgré un programme exceptionnel en College Football. La hype fut bien présente concernant le College Basketball, avec notamment des scénarios complètement dingues. Gros test pour #1 Gonzaga contre Ty-Shon Alexander et Creighton. Un match dantesque, qui se termine sur le petit score de 103-92 (sans prolongation) et des coups de chaud de partout. Alexander termine avec 27 points, alors qu’en face, Bradon Clarke affiche un double-double (27 points et 10 rebonds), sans compter le coup de chaud de Zach Norvell jr en seconde période (28 points). Belle victoire pour les Zags.

« Gem of the Week » : The Citadel Bulldogs (SoCon)

Ce fut difficile aussi pour #2 Kansas, qui va forcer une prolongation après un tir au buzzer de Lagerald Vick. Puis plus rien pour Stanford, qui s’écroule complètement et s’incline (90-84) mais que c’est frustrant… Kansas peut souffler ! #10 Kentucky peut aussi souffler avec une victoire au forceps contre UNC Greensboro, qui a dominé pendant 30 minutes les Wildcats. Mais Reid Travis a pris les choses en mains et c’est une victoire de 17 points. Match délicat pour #5 Nevada mais qui, collectivement, s’assure une nouvelle victoire de renom, contre USC (73-61). Le basket, c’est vraiment trop facile pour Jordan Caroline

#7 Michigan continue son petit bonhomme de chemin en battant un nouveau programme du top 25, #19 Purdue, sur le score de 76 à 57. Que dire de plus… On peut dire que Markus Howard est un scoreur d’exception avec Marquette ! Le prospect plante 45 points et l’upset qui va avec contre #12 Kansas State. Solide. #21 Buffalo rencontrait San Francisco pour ce choc Mid-Majors et San Fran va connaître sa première défaite de la saison (85-81). Mais quel match encore une fois, quand on vous dit que les Mid-Majors cela vaut le coup d’oeil on ne ment pas.

#24 Maryland bat Penn State (66-59) pendant que #3 Duke déroule contre Steson (113-49) ou encore #23 Villanova, qui pour son match d’ouverture du Philadelphia Big Five (mini tournoi entre les cinq programmes de Philly), est tombé contre une équipe de La Salle très accrocheuse, sans ses deux leaders. Victoire Nova (85-78) mais on n’est pas passé loin de l’upset. Enfin, deux de chutes pour #18 Oregon, qui perd contre Houston (65-61) dans un match… Soporifique.

MOC Mid-Majors Top 20 : le patron, c’est bien Gonzaga !

Surprise de la semaine : Radford Highlanders (6 victoires – 1 défaite)

La saison dernière, le programme de Radford avait obtenu son ticket pour la March Madness sur un tir au buzzer en finale du tournoi de la Big South (succès contre LIU Brooklyn au 1er tour puis défaite contre Villanova).

Le programme réalise un début de saison excellent, avec des victoires probantes contre Notre Dame (63-60) ou encore cette semaine #17 Texas (62-59). Dans une Big South en pleine reconstruction, avec notamment Winthrop qui n’a plus sa génération dorée, Radford fait office de favori à sa propre succession. 

Le duo Carlik Jones / Ed Polite Jr est de retour sur le campus pour le plus grand plaisir des fans. L’armada offensive est de nouveau présente cette saison, avec une profondeur de banc plus expérimentée que la saison dernière, avec des vrais shooteurs capables de prendre le relais à n’importe quel moment. 

Le calendrier avant les matchs de conférence n’est pas de tout repos, avec un déplacement à UNC Greensboro puis #24 Maryland. Des nouveaux upsets à prévoir ? C’est plausible !

 

Equipe top de la semaine : Wisconsin Badgers (7 victoires – 1 défaite)

Alors oui, nombreux sont les prétendants pour être dans l’équipe top de la semaine mais pour son début de saison, c’est Wisconsin qui est en haut de l’affiche.

Une seule défaite au compteur, contre #4 Virginia (53-46) et des succès contre Xavier (+11), Stanford (+16), Oklahoma (78-58) et #14 Iowa (+6). Comment se faire un CV extrêmement solide pour la March Madness !

Ethan Happ est un joueur incroyable, indescriptible tellement il est essentiel à son équipe. Le sophomore D’Mitrik Trice est une belle surprise, lui qui possède une belle adresse à trois points sur ce début de saison (plus de 50% avec 6 tentatives de moyenne). Mais Wisconsin c’est avant tout une défense de fretin collectif à toute épreuve.

La lutte dans la conférence avec Michigan fait saliver en tout cas. Wisconsin mérite les spotlights sur ce début de saison et doit intégrer le top 25 de l’AP le plus vite possible. Ce serait une belle reconnaissance pour le programme, qui travaille dans l’ombre depuis bien trop longtemps.

Charlie Brown, un poignet qui va mieux et des statistiques folles à Saint Joseph’s

Equipe flop de la semaine : Oregon Ducks (4 victoires – 3 défaites)

Comme prévue, la saison d’Oregon est en montagne russe. Cela bat Syracuse puis cela perd contre Iowa, Texas Southern et Houston.

Les Ducks restent une énigme à titre personnel. Je ne vois pas ce programme aller loin lors de la grande danse de mars. Certes, Bol Bol fait le travail mais j’ai un doute sur ses capacités physiques. Mais le plus gros problème, c’est qu’il n’y a pas de relais à Bol au niveau du scoring. Payton Pritchard est loin des attentes, tout comme Paul White. Il faut rapidement l’émergence d’un second leader offensif sous peine de continuer cette série de mauvais résultats.

Dans une Pac-12 ouverte comme jamais, Oregon peut rafler le titre sans aucun doute. Mais il faut trouver des solutions et vite pour régler les nombreux soucis du moment…

 

Rencontre à suivre cette semaine

Lundi :

#9 Michigan State vs #14 Iowa / #22 Wisconsin vs Rutgers ;

Mardi :

Notre Dame vs Oklahoma / Penn State vs Indiana / #2 Kansas vs Wofford / #8 Auburn vs UNC Asheville / Belmont vs Lipscomb / Northwestern vs #7 Michigan ;

Mercredi :

#3 Duke vs Hartford / Illinois vs #16 Ohi State / #17 Texas vs VCU / California vs San Francisco / #1 Gonzaga vs Washington ; 

Jeudi : 

#19 Purdue vs #24 Maryland /#14 Iowa vs Iowa State / Arizona vs Utah Valley ; 

Vendredi : 

USC vs TCU / Arizona State vs #5 Nevada ;

Samedi : 

#7 Michigan vs South Carolina / Florida vs #9 Michigan State / Seton Hall vs #10 Kentucky / Oklahoma vs Wichita State / #23 Villanova vs Saint Joe’s / Indiana vs Louisville / #21 Buffalo vs St. Bonaventure / #24 Maryland vs Loyola-Chicago / #25 Mississippi State vs Clemson / Marquette vs #22 Wisconsin / Nebraska vs Creighton / #15 Florida State vs UConn / #8 Auburn vs Dayton / UCLA vs Notre Dame ;

Dimanche : 

#4 Virginia vs VCU / #1 Gonzaga vs #6 Tennessee / #17 Texas vs #19 Purdue / #5 Nevada vs Grand Canyon.

 

Pour en savoir plus rendez-vous sur Midnight on Campuset on vous conseille ces articles :

Leave a Reply