Pas de John Wall ? Pas de souci, Bradley Beal endosse le rôle du patron et le collectif brille

Pas de John Wall ? Pas de souci, Bradley Beal endosse le rôle du patron et le collectif brille

Ca va mieux du côté de Washington, qui vient d’enchaîner un troisième succès de suite dans un match à Atlanta où ils n’avaient pas le droit à l’erreur malgré l’absence de John Wall. Bradley Beal avait clairement l’intention que les siens ne tombent pas dans le piège et que ce match soit facile. Il a réalisé une très grosse première mi-temps avec 21 points à 7/12 et 6/6 sur la ligne des lancers pour propulser les Wizards en tête 72-49 à la pause.

« J’ai juste été en confiance, juste agressif. Je suis allé sur la ligne des lancers et ça m’a énormément aidé. J’ai été agressif là-dessus. En gros j’ai pris ce qu’ils me donnaient. » Beal

« Il est tellement malin. Il l’a montré ce soir. En l’absence de John ils ont pu l’utiliser bien plus. » Trae Young

La défense des Haws donne beaucoup depuis le début de saison et Beal termine avec 36 points à 12/22 dont 2/6 à 3-pts, 6 rebonds et 9 passes. Washington a sorti une belle prestation offensive avec 131 points à 48.4% et surtout 35 passes décisives.

« Nous devons jouer vite et ça a été plus facile car nous avons fait des stops en défense. Nous avons pu partir en transition et avoir des paniers faciles. Nous avons fait circulé le ballon et nous l’avons partagé. » Beal

Leave a Reply