Joakim Noah prend son pied dans une équipe qui lui ressemble tant : « J’en ai perdu ma voix »

Joakim Noah prend son pied dans une équipe qui lui ressemble tant : « J’en ai perdu ma voix »

Après deux années de calvaire marquées par des blessures et une suspension, et un échec cuisant aux Knicks, qui ne lui ont jamais fait vraiment confiance, on ne savait pas trop à quoi s’attendre de la part de Joakim Noah. On entendait bien sûr qu’il avait beaucoup bossé cet été, et ce n’était pas du vent ! En à peine deux rencontres, il a impressionné par son engagement et son énergie, de retour en forme. Finalement cette période loin des terrains a été un mal pour un bien.

« J’ai eu beaucoup de blessures et cette période loin des terrains a été une bénédiction car j’ai pu guérir. La seule chose que je devais faire c’est rester concentré et être consistant avec mon éthique de travail. J’ai continué de bosser tous les jours. Beaucoup de personnes m’ont aidé. Il y a beaucoup de personnes à remercier mais j’ai adapté mon style de vie et mon entraînement et ça se voit. » Jooks

Il semble surtout prendre un énorme pied, en confiance et très efficace. Il booste toute son équipe avec son attitude et son énergie, mais aussi ses actions. Dans la victoire face aux Pelicans il a été précieux en sortie de banc avec 13 points à 5/8, 5 rebonds, 3 passes et 1 interception en 17 minutes. Cela faisait près de deux ans qu’il n’avait pas marqué au moins 10 points.

« Ca fait juste tellement de bien d’être sur le terrain. J’en ai perdu ma voix. Je prends vraiment du plaisir dans ce processus et d’être avec ces gars, juste me battre et jouer au basket. » Jooks

Puis il est dans une équipe qui lui correspond tellement, dont l’état d’esprit est fait pour lui

« Ca fait longtemps que je voulais être dans ce vestiaire et être dans un environnement compétitif comme ça. Je ne pouvais pas demander mieux, c’est une bénédiction. Etre dans cet environnement avec des gars qui sont de gros compétiteurs et qui se préoccupent les uns des autres, c’est une excellente recette. C’est une culture stable et c’est exactement ce que je voulais. » Jooks

[Interview] Frank Ntilikina : « C’était la même chose à Strasbourg »

Ca lui rappelle un peu les Bulls ?

« Chaque année est différente. Je pense qu’il y a des similarités dans la façon dont les gars jouent dur les uns pour les autres. Tout le monde est différent, chaque équipe a différents caractères, il y a différents souvenirs, styles de coaching, philosophies, villes, cultures, donc tout est différent. Il y a une chose que je vois par contre qui est similaire c’est à quel point les gars sont agressifs sur les écrans pour défendre le pick & roll. Vous ne voyez pas ça partout. Tout le monde se démène. » Jooks

 

Via Grizzlies.com

N’oubliez pas notre dernière vidéo sur les trophées du début de saison, et pensez à vous abonner à la chaîne

Leave a Reply