One Week in College Basketball : Michigan State revit, Kentucky trébuche; Grosse semaine pour RJ Barrett

One Week in College Basketball : Michigan State revit, Kentucky trébuche; Grosse semaine pour RJ Barrett

Comme chaque lundi en partenariat avec la référence française sur le College Basketball, le site Midnight on Campusretour sur l’actualité de la semaine en NCAA.

Pour vous tenir au courant quotidiennement de toute l’actu, suivez  Midnight on Campus sur les réseaux sociaux :

Retour sur les faits marquants de la semaine

Nouvelle semaine en College Basketball et nous arrivons au mois de décembre, qui marque le début des rencontres de conférence. Pendant que certains se mesurent à des adversaires bien connus, d’autres cadrons continuent d’affronter des équipes Mid-Majors histoire de terminer ce début de saison. 

Dès lundi, nous avions eu un gros choc dans la Big Ten, avec #10 Michigan State qui recevait #18 Iowa. Un match qui promettait énormément mais ce fut une démonstration des Spartans, qui s’imposent sur le score de 90 à 68. On a enfin vu le potentiel de cette équipe de Michigan State et cela commence à monter doucement en puissance. 

#4 Virginia est toujours invaincue avec une nouvelle victoire face à Morgan State (83-45). #11 Florida State s’est fait légèrement peur contre Troy, mais s’impose au final (83-67) mais on n’a pas vu le plus beau visage des Seminols en ce début de semaine… Enfin, autre choc dans la Big Ten, avec l’équipe top de la semaine dernière #12 Wisconsin qui affrontait Rutgers, qui réalise un bon début de saison. Les Badgers nous sortent un mini-comeback en deuxième période après un premier acte tellement poussif offensivement… Victoire finale sur le score de 69 à 64.

La nuit de mardi n’a pas été très funky, notamment pour les fans de Kansas. Outre la belle victoire contre Wofford (Fletcher Magee termine avec un 1/14 aux tirs…), le programme a perdu sur blessure son intérieur Udoka Azubuike. Une blessure à la cheville, avec une indisponibilité jugée « longue durée » par son Head Coach, Bill Self. Gros coup dur pour les Jayhawks.

Gros test sur la route pour #5 Michigan avec un déplacement toujours délicat à Northwestern. Une ambiance folle, un match dur et intense typique de la Big Ten, tout était réuni pour un match d’exception. Ce fut le cas, avec deux équipes qui se rendent coup pour coup pendant 40 minutes. Mais il y a trop de talent du coté de Michigan pour laisser filer un tel match. Jordan Poole a fait le travail dans le money time alors qu’Ignas Brazdeikis a inscrit 13 de ses 23 points lors du second acte. Michigan s’en sort et remporte une belle victoire (62-60).Dans les autres résultats concernant le top 25 en ce mardi, #8 Auburn continue sa promenade de santé avec un collectif qui s’amuse d’UNC Asheville (67-47),alors que #25 Furman dompte Elon (98-77).. #22 Mississippi State a eu besoin d’un Lamar Peters en mode record en carrière (27 points) pour se défaire de McNeese (90-77). MSU est une équipe ultra offensive mais qui ne défend toujours pas…

Mercredi, nous n’étions pas loin de voir la meilleure équipe du championnat, #1 Gonzaga, perdre sur son parquet contre une équipe redoutable de Washington. Mais l’international japonais Rui Hachimura délivre les Zags au buzzer (81-79). Les Huskies prouvent une nouvelle fois que ça peut battre n’importe qui sur un match. Il a fallu un exploit individuel pour contrer cela…

R.J Barrett nous sort un petit double-double en marchant (27 points et 15 rebonds) dans la victoire de #3 Duke face à Hartford (84-54). Par contre, encore une première période délicate pour les Blue Devils…

Une seule surprise en cette soirée, la défaite de #24 Nebraska contre Minnesota (85-78). On ne parle pas beaucoup de Gophers mais le début de saison est très solide ! Equipe à suivre dans la Big Ten.  Le reste du top 25, c’est victoire pour les programmes présents, avec des fortunes diverses. On pense au champion national en titre, #21 Villanova, qui s’impose au forceps face à Temple (69-59), tout comme #19 Ohio State contre Illinois (77-67). Pas de soucis par contre pour #14 North Carolina (97-69 face à UNC Wilmington), #13 Texas Tech (+18 face à Arkansas-Pine Bluff) et #15 Virginia Tech (+21 face à VMI).

Pas beaucoup de matchs le jeudi soir, soirée réservée essentiellement au Mid-Majors. On a pu voir un derby chaud bouillant pour le traditionnel Cy-Hawk entre #18 Iowa et Iowa State. La logique a été respectée avec une victoire des Hawkeyes (98-84) qui fait du bien au moral après un début de semaine délicat. Tyler Cook est un joueur extraordinaire, lui qui termine à 26 points et 11 rebonds sans trop forcer son talent. Prospect à suivre. Autre match un peu chaud, Purdue contre #23 Maryland. Et comme bien souvent, Purdue nous sort un upset venu d’ailleurs (62-60). Comment ? On ne sait pas trop tant c’est Maryland qui laisse échapper le match tout seul…

« Gem of the week » San Francisco Dons (WCC)

Vendredi, direction le Staples Center de Los Angeles pour un match à 6h du matin chez nous, entre #6 Nevada et #20 Arizona State. Une rencontre dantesque, bien West-Coast comme on aime ! Mais voilà, ASU n’a pas le collectif de Nevada et malgré encorne fois une performance XXL du freshman Luguentz Dort (24 points), ce sont bien les Wolf Packs qui s’imposent sur le score de 72 à 66. On ne le répétera jamais assez, mais Nevada c’est tellement solide…

Vernon Carey (#2, 2019) s’engage avec Duke

Et puis, le meilleur jour de la semaine arriva. Oui, le samedi soir en College Basketball, c’est feu d’artifice garanti ! Une multitude de rencontres plus passionnantes les unes que les autres, avec des scénarios dignes d’un Blockbuster Hollywoodien.

On commence par #2 Kansas qui évite la mauvaise surprise grâce à Dedric Lawson et son tir à trois points pour la victoire sur le score de 63 à 60. Il faut dire que l’adversaire du soir, New Mexico State, a rendu le match difficile aux Jayhawks, avec notamment une grosse intensité défensive. Ce fut aussi compliqué pour #11 Florida State (décidément, pas la semaine des Seminols) contre UConn (victoire 79-71) ou bien #8 Auburn contre Dayton (82-72).

#24 Nebraska se reprend de la meilleure des façons avec une belle victoire dans le mini-derby face à Creighton (94-75). James Palmer Jr plante 30 points, forcément, quand votre leader est aussi efficace c’est plus facile…

#3 Duke, une nouvelle fois, a mis plus de 20 minutes avant de dérouler contre Yale (91-58). Le premier acte fut une parodie de Basket des Blue Devils, avec une défense perméable notamment. Mais une fois la gueulante de Coach K au vestiaire, tout roule pour Duke. Même son de cloche pour #5 Michigan contre South Carolina. Une victoire poussive sur le score de 89 à 78, sans trop convaincre, sans trop forcer non plus. Du Michigan dans le texte quoi.

Puis, il y a eu des surprises. #9 Kentucky s’incline après prolongation contre Seton Hall (84-83) avec un scénario complètement dingue, des buzzers à tout va et j’en passe… Puis, c’est au tour de #12 Wisconsin de tomber face à Marquette (74-69), là aussi après prolongation, malgré un Ethan Happ au four et au moulin (34 points, 11 rebonds). Marquette, ce programme qui pose toujours des soucis aux gros cadors du championnat… Enfin, le dernier upset de la soirée est à mettre à l’actif de Tulsa, qui bat #16 Kansas State dans un festival offensif (47-46…).

Les autres cadors évitent les upset mais ce ne fut pas brillant pour certains d’entre eux. #21 Villanova reste toujours une énigme, #23 Maryland se rattrape contre Loyola Chicago mais ce n’était pas fou et j’en passe. L’essentiel a été assuré dira-t-on.

« Zooming On » Markus Howard, le scoreur infernal de Marquette 

Surprise de la semaine : Seton Hall Pirates (6 victoires – 3 défaites)

La belle génération de Seton hall n’est plus présente sur le campus mais l’ADN de champion règne toujours autant sur le campus.

Un début de saison délicat, avec un calendrier hors-conférence dantesque. Du Nebraska, du Saint Louis ou encore Grand Canyon, Miami et Louisville, ce fut sportif ! Et puis, en point d’orgue, cette réception de #9 Kentucky, qui fut l’un des matchs les plus haletants de la semaine.

Le sophomore Myles Cale délivre les siens en prolongation, malgré un match moyen de sa part. Et c’est là la grande force de l’équipe. Chaque joueur peut prendre le match à son compte et en ce samedi, ce fut Cale.

Seton Hall est très jeune cette saison. Cela doit être une saison de transition pour les Pirates mais il s’avère que les jeunes pousses apprennent rapidement les exigences du College Basketball. Un groupe d’ami est en train de se créer et Seton Hall risque de jouer, encore une fois, les troubles-fêtes dans la conférence Big East.

 

Equipe top de la semaine : Michigan State Spartans (8 victoires – 2 défaites)

Je ne suis pas le seul à être déçu du début de saison de Michigan State. Mais cette semaine, force est de constater que le programme a bien réagi après la défaite contre Louisville. Une victoire ultra-convaincante contre #18 Iowa, avec une défense retrouvée et des prospects qui, enfin, montrent tout le potentiel qu’on leur prédisait au lycée.

Puis, cette victoire au forceps sur le parquet de Florida, quand on sait combien il est difficile de gagner un match chez les Gators, c’est un succès qui ne peut être que bénéfique au groupe.

Michigan State possède toutes les cartes pour aller loin cette saison. Un banc efficace, une défense productive (du moins cette semaine) et du talent sur chaque poste. Il fallait juste un déclic pour le groupe et je pense honnêtement qu’il y aura un après cette semaine pour les Spartans.

 

Equipe flop de la semaine : Kansas State Wildcats (6 victoires – 2 défaites)

Kansas State, c’est un peu le Purdue de la Big 12. Sur le papier, l’effectif est très intéressant mais la vérité du parquet est tout autres…

La défaite contre Marquette est logique même si défensivement, ce qui est la marque de fabrique du programme, ce fut cohérent pendant 30 minutes. Mais alors la performance générale contre Tulsa est indigne d’une équipe du top 25.

46 points inscrits. 18/59 aux tirs, 5/19 à trois points…

Kansas State déçoit et je pense que c’est la première et dernière fois que le programme fera son apparition dans la chronique. Je ne vois pas comment le programme peut être dans la course à la March Madness avec un tel niveau de jeu.

 

Rencontres à suivre cette semaine

(pas énormément de match en semaine puisqu’il y a les partiels du 1er semestre)

Mardi : 

#21 Villanova vs Penn ;

Mercredi : 

Louisville vs Lipscomb / San Diego vs Oregon ;

Samedi : 

#21 Villanova vs #2 Kansas / #7 Tennessee vs Memphis / Seton Hall vs Rutgers / Notre Dame vs Purdue / Clemson vs Radford / Indiana vs Butler / VCU vs Charleston / #9 Kentucky vs Utah / UCLA vs Belmont / #20 Arizona State vs Georgia / #1 Gonzaga vs #14 North Carolina / USC vs Oklahoma / LSU vs Saint Mary’s ;

Dimanche : 

Rhode Island vs West Virginia / Houston vs Saint Louis / #24 Nebraska vs Oklahoma State.

 

Pour en savoir plus rendez-vous sur Midnight on Campuset on vous conseille ces articles :

Leave a Reply