Kevin Durant sur Michael Jordan : « C’est l’équivalent d’Einstein, Beethoven ou Obama »

Kevin Durant sur Michael Jordan : « C’est l’équivalent d’Einstein, Beethoven ou Obama »

Double MVP des finales, Kevin Durant s’est depuis longtemps imposé en NBA comme une arme létale en attaque, quasiment indéfendable de part sa taille et ses moves. Il faut dire qu’il ne cesse de progresser et gagne de plus en plus en efficacité. Il faut dire que cela n’est pas dû au hasard. Il passe parfois 5-6 heures de suite à regarder des vidéos après l’entraînement, des stars actuelles, des joueurs du passé, ou même des prospects.

« Un jour d’entraînement, je commence en général dès que j’arrive à la maison. Quelques fois ça peut être de 14h à 19h ou 20h. Je suis supposé être ainsi. Je suis un étudiant du jeu. Je dois tout connaitre, les tenants et aboutissants, et chaque chose dont je peux tirer profit. Pas seulement en regardant des vidéos et en analysant chaque séquence, mais en connaissant les tendances, en connaissant les joueurs, en connaissant ce qu’ils aiment faire, leurs moves. Je regarde les articles après un match de playoffs pour voir ce dont les gars parlent, et j’essaye d’en tirer profit sur le terrain. Quand ça me prend, je regarde des vidéos encore et encore. Mon appréciation pour le jeu est à un tout autre niveau désormais. » KD

Il regarde des joueurs comme Kyrie Irving, LeBron James, ou encore Zach LaVine, Trevor Ariza, des profits totalement différents. Et il y en a trois qui sortent du lot pour lui :

Kobe (Bryant), MJ (Michael Jordan) et Kyrie. Juste la façon dont ils bougent, je ne comprends pas pourquoi les gens n’ont pas conscience de ce qu’ils voient avec ces trois, surtout Jordan et Kobe. Kyrie est plus jeune que moi, et c’est un de mes meilleurs amis, donc je le regarde. Je joue avec Steph tous les jours donc je connais très bien son jeu. Mais quand je regarde Kobe et Mike, je me dis « Comment ne pouvez-vous pas réaliser à quel point ces mecs sont bons ?’ Comment ne pouvez-vous pas dire qu’ils sont bien meilleurs que tous les autres joueurs de l’histoire ? Juste par la façon dont ils bougent, leur fluidité. Tous ceux qui viennent chez moi, amis ou famille, je leur fais regarder des highlighs de Jordan. C’est l’équivalent d'(Albert) Einstein … du putain de (Ludwig van) Beethoven … ou (Barack) Obama. Ce sont les plus grands talents, athlètes et esprits de la planète. Juste parce que les gens font du sport, ils sont catalogués, mais ce sont des maîtres, ce sont des génies. J’ai commencé à réalisé ça il y a quelques années, en regardant ces gars qui peuvent vraiment éveiller ma créativité. Quand je tombe dans ce vortex, je commence à regarder Sidney Moncrief, putain. » KD

Il y en a d’autres qu’il aime tout particulièrement observer :

Bernard King : « son pull-up en allant en gauche, c’est dingue. » KD

Stephon Marbury : « Son dribble, Stephen Marbury était un joueur incroyable bro. Je veux que les gens le regardent vraiment. Ces gars n’ont pas remporté des titres et ne sont pas les plus populaires, mais les vraies connaisseurs de basket savent. » KD

Durant sa carrière KD a étoffé sa panoplie, il a par exemple ajouté un shoot inspiré du fameux tir sur une jambe de Dirk Nowitzki. Il s’inspire de ces joueurs mais il sait qu’il ne peut pas exactement les copier, seulement adapter leurs moves.

« Je ne peux pas faire ce que MJ fait. Je ne peux pas palmer un ballon. J’aimerais. Je ne peux pas faire de turnaround, une feinte en me retournant, ou en enchaînant demi-tour et fadeaway comme Kobe. Ou un crossover comme Kyrie. Je ne peux pas. Mais je peux essayer. Je peux faire ma propre version, le faire à ma façon. Cela fait que je reste créatif et ça me permet de maintenir mon niveau d’excitation pour le basket. » KD

Via The Athletic

1 Comment

  1. Einstein une escrocrie qui a vole pas mal de traveaux et Obama une imposture qui a rendu Chicago invivable…

    Jordan un Kobe qui na jamais connu les PO sans Pippen…….

Leave a Reply