Pour une fois le banc sauve la peau des Rockets; Mike D’Antoni : « Ils nous ont fait gagner le match »

Pour une fois le banc sauve la peau des Rockets; Mike D’Antoni : « Ils nous ont fait gagner le match »

Au plus mal, 14èmes de la conférence Est avant de recevoir les Portland Trail Blazers, les Rockets sont en quête de solutions. Cette nuit Mike D’Antoni a décidé de modifier son 5 et d’y mettre Eric Gordon à la place de James Ennis. Mais cela n’a pas eu l’effet escompté par D’Antoni, qui souhaitait booster son 5 et mieux démarrer la rencontre. Après 8 minutes de jeu les Rockets se sont retrouvés menés 27-12, KO. D’Antoni a ouvert son banc et tout à coup le match a totalement changé. Nene et Ennis ont fait le job en défense à côté de Chris Paul, et Gerald Green et Danuel House se sont occupés du scoring avec des tirs de loin. Résultat un terrible 15-2 pour finir le quart et revenir à seulement 2 unités en 3’50

« Le banc nous a donné un gros coup de boost. Ils ont changé le match. Danuel House et Gerald Green sont entrés et ont mis des shoots et fait de grosses actions défensives. Ils ont vraiment changé le match, puis Nene aussi. Ces gars ont été énormes. » Eric Gordon

« Ils nous ont fait gagner le match. Ils ont inversé la tendance lorsque nous étions menés de 15 points. Ils sont entrés en jeu et Nene, Danuel House, Gerald (Green) ont mis beaucoup d’énergie. » Mike D’Antoni

Puis en fin de 3ème acte et au début du dernier quart, ils ont de nouveau appuyé sur l’accélérateur pour prendre le relais d’un James Harden qui s’occupait un peu trop seul du scoring. Menés d’un points, ils ont fait passer l’avance à 14 en milieu de dernier acte.

« Nous avons juste essayé de faire quelque chose. Nous avons essayé de trouver le rythme. Nous avons mis l’accent sur la défense et le rebond. Voilà. Vous avez vraiment pu voir la différence. » Green

Gerald Green termine avec 13 points à 5/6 dont 3/3 à 3-pts, House ajoute 12 points à 4/8 et surtout Nene a été capital avec 10 points à 5/7 et 2 contres. Son meilleur match de la saison après une blessure qui l’a handicapé depuis la pré-saison.

« On aurait dit l’ancien Nene, pas le vieux Nene. Il a été bon. Nous n’aurions pas gagné ce match sans lui. Il a été dur. Nurkic est dur à jouer. Et quand vous avez un mec comme ça dans la raquette, ça aide vraiment. » D’Antoni

Portland a fait son retour à 5 points en dernier acte mais les Rockets ont haussé le ton défensivement. Ils les ont limités à 38.1% aux tirs à l’image du 1/6 de Damian Lillard. La victoire elle est clairement à mettre au crédit du banc, qui pour la première fois de la saison comptait 3 joueurs à au moins 10 points.

« Nous avons mis de l’énergie. Vous pouvez impacter le jeu sans scorer, mais avec de l’énergie. Cette unit, je pense qu’il a apporté une énergie différente. » Chris Paul

Une victoire qui fait du bien pour Houston, mais qui est toujours à la recherche d’un match complet sur 48 minutes. Ce sera peut-être pour demain soir avec la réception des Lakers.

Via Houston Chronicle

Leave a Reply