Shaquille O’Neal : « Si on regarde les statistiques, on pourrait dire que LeBron James est effectivement tout là-haut avec Michael Jordan »

Shaquille O’Neal : « Si on regarde les statistiques, on pourrait dire que LeBron James est effectivement tout là-haut avec Michael Jordan »

Il y a quelques jours, Allen Iverson a expliqué que, pour lui, il n’y avait même pas de discussion pour savoir qui était le meilleur joueur de tous les temps. The Answer ne jure que par un seul GOAT , Michael Jordan, et ne veut pas entendre parler de LeBron James. Pour l’ancien pivot des Lakers Shaquille O’Neal, c’est difficile de comparer les époques mais il met His Airness et The King dans la même catégorie de joueurs.

« On parle d’ères différentes. Jordan tournait à 30 points par match à une époque où les adversaires pouvaient vous taper dessus. Le basket était plus physique à l’époque. Aujourd’hui, je tournerais à 45 points par match, et sans les lancers francs. Jordan a régné sur les années 90, moi et Kobe Bryant sur les années 2000 et LeBron James est en train de le faire sur les années 2010. Si on regarde les statistiques, je pense qu’on pourrait dire que James est effectivement tout là-haut avec Jordan. » Shaquille O’Neal.

James justement a rejoint les Lakers cet été après avoir passé quatre saisons à Cleveland et être allé autant de fois en Finals. Pour O’Neal, les Lakers de cette année (actuellement cinquièmes à l’Est avec 17 victoires pour 10 défaites) vont se qualifier en playoffs mais ne font pas vraiment partie des prétendants au titre, même s’ils ne doivent pas abandonner l’ambition de le remporter.

« C’est compliqué de juger les Lakers cette année. Tout le monde sait ce qu’il peut arriver quand on met des bons joueurs dans la même équipe que LeBron. Ce discours sur la patience qu’ont les dirigeants ne marche que si vous n’avez pas encore remporté de titre. Quand vous vous appelez LeBron James et que vous avez participé à huit Finals consécutives, vous n’avez pas de temps pour la patience. Après avoir décroché mon premier titre, je disais : « OK, laissez-moi en gagner un autre. » Quand vous êtes au somment, vous ne voulez pas redescendre. » Shaquille O’Neal.

Via USA Today.

[Interview 3/3] Tony Parker : « Je suis content pour le basket français »

Leave a Reply