Les fessées, c’est San Antonio qui les donne depuis 4 matchs !

Les fessées, c’est San Antonio qui les donne depuis 4 matchs !

Dans un sens comme dans l’autre, tout peut toujours aller très vite en NBA. Preuve en est avec les Spurs, sur une série de 4 succès après avoir enchaîné les fessées entre fin novembre et début décembre. Jeudi soir, les hommes de Gregg Popovich ont découpé une équipe des Clippers certes dans le dur (4 défaites en 5 matchs) mais qui reste 4ème à l’Ouest avec un bilan 17-11.

« Je me suis tourné vers l’un de mes assistants et j’ai dit : ‘Même si on rentre nos shoots, on perd ce soir parce qu’ils sont juste tellement adroits’. Je crois qu’on ne leur est pas suffisamment rentré dedans. Ils étaient très à l’aise. » Doc Rivers

« Dans n’importe quelle stat, n’importe quel endroit sur le terrain, ils ont simplement été meilleurs que nous ce soir. » Danilo Gallinari

LaMarcus Aldridge a terminé meilleur marqueur du match pour les Texans, avec 27 points à 12/14 et… 1/1 à 3-points. Son premier tir primé de la saison (0/9 jusque-là). Face au cercle derrière la ligne et complètement ouvert, il n’a eu d’autre choix que d’envoyer, mais il ne faudra pas compter sur lui pour chercher à devenir une menace longue distance.

« Je suis un gars qui joue à l’intérieur. Là où je suis utile c’est à l’intérieur. J’ai essayé de choisir mes spots. C’était le premier que j’ai bien senti. » LaMarcus Aldridge
Face à des Clippers utilisant parfois Danilo Gallinari au poste 5, l’ex-Blazer a aussi et surtout profité de sa taille pour dominer dans la peinture.
« Nous avons bossé sur ça au shootaround, les angles, les passes au poste et ce genre de choses. Ce soir les gars m’ont trouvé et j’ai été en position de scorer rapidement. » LaMarcus Aldridge
« Leur calendrier est difficile. Leur énergie n’était pas aussi bonne que d’habitude. Nous avons aussi connu ça. » Gregg Popovich

Pour la première fois depuis le 19 novembre, l’équipe est au-dessus des 50% de victoires, avec un bilan de 15-14. Huit jours plus tôt et après un road trip vierge (0-2), San Antonio était 3 matchs en-dessous des 50 pour la première fois en 10 ans !

« Si vous ne pouvez pas faire le job à domicile, alors vous allez avoir des problèmes. Nous avons eu beaucoup de matchs à l’extérieur et ça a eu un impact sur nous. Revenir à la maison nous a permis de recharger les batteries. » LaMarcus Aldridge

« On doit quand même continuer à progresse en défense. Parler, communiquer, prendre du plaisir, jouer avec beaucoup de confiance. » DeMar DeRozan

« On a fait circuler le ballon, on s’aidait en défense, c’est là que ça rend les choses fun, en jouant de la bonne manière et en étant de bons coéquipiers les uns avec les autres. » Rudy Gay

Avant un comeback contre les Lakers le 7 décembre, l’équipe n’avait pas enchaîné 2 victoires depuis le 4 novembre. Pour le 3ème match d’affilée, les Spurs ont empêché leurs adversaires d’atteindre les 100 points.

« C’était une bonne soirée en défense ce soir, on a bien suivi les systèmes, on a fait quelques erreurs ici et là mais globalement c’était une bonne soirée défensive. Nous voulons faire de meilleurs 3èmes quarts (32-20 contre les Clippers, ndlr) et nous détacher. Il faut avoir cette mentalité pour pouvoir toujours le faire. » LaMarcus Aldridge

« Tout va mieux quand vous gagnez.. Nous en avions marre d’être embarrassés. » Dante Cunningham

133-120 contre les Lakers, 110-97 contre Utah, 111-86 contre Phoenix et 125-87 contre les Clippers hier, San Antonio enchaîne les fessées et aura l’occasion d’en donner une autre lors de la réception de Chicago, samedi.

via Express NewsESPN

N’oubliez pas non notre dernière vidéo, signée le 6ème homme, que vous pouvez suivre sur Twitter et sur YouTube.

Leave a Reply