Robin Lopez : « Je trouvais que les arbitres en avaient fait assez et je voulais leur faciliter la tâche »

Robin Lopez : « Je trouvais que les arbitres en avaient fait assez et je voulais leur faciliter la tâche »

Le Thunder d’Oklahoma City a largement dominé les Bulls de Chicago sur le score de 121 à 96  dans un match marqué par la tension entre les deux équipes. Tout est parti d’une petite altercation entre Russell Westbrook et Kris Dunn. Ce dernier a poussé le MVP 2017, ce qui n’a pas plu à Jerami Grant qui est venu prendre la défense de son coéquipiers, mais Robin Lopez puis Bobby Portis sont intervenus et ça a fini sur le premier rang. Jim Boylen est lui aussi intervenu en prenant Grant par le cou pour l’écarter, tandis que Dave Bliss, assistant du Thunder s’interposait devant Lopez

« J’essayais juste de séparer les joueurs. J’ai vu Grant qui traversait le terrain pour venir dans le tas. Je n’ai rien contre lui. J’essayais juste d’écarter les joueurs. Cela se voyait qu’il était mécontent. J’ai juste essayé d’aider, d’aider les gars. En tant que coach vous veillez sur tout le monde. J’ai déjà été impliqué dans ce genre de choses à quelques reprises et vous essayez juste d’écarter les joueurs. » Boylen

« Il essayait de protéger son équipe. C’était une bagarre, des choses se passent. » Grant

Finalement le pire a été évité car cela aurait pu bien plus dégénérer avec Lopez qui a été envoyé sur les sièges du premier rang. Résultat : 4 fautes techniques, deux de chaque côté : Westbrook, Grant, Dunn et Lopez.

Westbrook ne s’est pas attardé lorsqu’on lui a demandé s’il était surpris de cette faute technique alors qu’il n’a pas fait grand-chose

« Man, question suivante. » Westbrook

Pareil lorsqu’on l’a questionné sur l’échauffourée.

« Question suivante. » Westbrook

Lopez a fini par se faire expulser quelques minutes plus tard lorsque sur une faute, il a fait rouler le ballon sur Grant, à terre. Il a ironisé

« Il avait besoin du ballon pour shooter les lancers-francs. Je trouvais que les arbitres en avaient fait assez et je voulais leur faciliter la tâche. Ils ont eu un travail anormalement difficile en première mi-temps et durant ce quart, je voulais les aider, les soulager un peu, soulager leur fardeaux. Et je suppose que tout le monde ne l’a pas vu de cet oeil. »Lopez

Malgré la défaite Boylen était content de voir ses joueurs agir ainsi, lui qui veut changer la culture.

« C’est ce dont nous parlons, de nous battre les uns pour les autres, d’être une meute de loups. Je trouve qu’il y avait un peu de ça là-dedans. J’ai aimé le regard de nos gars quand c’est arrivé. Cela tisse un peu des liens. C’est ce dont nous leur parlons. Ces choses se reproduiront, ça arrive dans cette ligue. Et je pense que nous serons prêts pour mieux gérer ça la prochaine fois. » Boylen

Quant à OKC, leur marche en avant se poursuit avec un Paul George encore excellent, auteur de 24 points et surtout 16 à 6/6 dans le second acte pour donner 20 points d’avance aux siens à la pause.

« Ca s’est un peu frité mais nous continuons sur notre lancée. » George

Via ESPN

Leave a Reply