Chris Paul out au moins deux semaines

Chris Paul out au moins deux semaines

Edit : Chris Paul a passé une IRM hier qui a révélé une entorse de niveau 2 à l’ischio gauche. Plus de peur que de mal pour CP3, qui ne devrait donc pas être absent des terrains trop longtemps. Les Rockets annoncent qu’il sera réévalué dans 2 semaines.

En espérant pour Houston qu’il puisse revenir après cette évaluation.

**

21 décembre : Selon Woj Chris Paul pourrait ne manquer que 2 à 3 semaines.

13h : La soirée des Rockets a été cauchemardesque hier. En plus de s’incliner face au Heat de deux petits points (101 à 99), mettant fin du même coup à leur série de cinq succès consécutifs, les joueurs de Mike D’Antoni ont vu leur coéquipier Chris Paul se blesser aux ischio-jambiers de la jambe gauche après 12 minutes de jeu. D’Antoni estimait après la rencontre que son meneur sera absent « un moment ». Peter Vecsey, un journaliste, parle lui d’une absence de six à huit semaines et avance que Paul ne sera pas de retour avant le All-Star Break. Attention toutefois, une IRM doit avoir lieu dans les heures qui viennent pour évaluer la gravité de la blessure. On en saura plus après ça mais les Rockets craignent une déchirure.

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas une bonne nouvelle pour les Rockets. Les Texans sont huitièmes de la conférence Ouest avec 16 victoires pour 15 défaites, à égalité avec les Grizzlies, neuvièmes et avec un seul petit succès d’avance sur les Mavericks, onzièmes.

« Ça va être compliqué, Il va falloir qu’on fasse des ajustements et qu’on joue encore mieux. C’est dur, c’est un très bon playmaker et porteur de balle, très important dans notre équipe. Dans notre attaque, nous avons besoin de tout le playmaking qu’on peut avoir et souvent, Paul, James Harden et moi avons la balle dans les mains et essayons de faire des actions pour les autres. » Eric Gordon.

Statistiquement, Paul a clairement perdu de sa superbe cette saison. Quelques mois après la signature de son énorme contrat de 160 millions de dollars sur quatre ans, il ne tourne qu’à 15,6 points (42% aux tirs et 35% à trois points), 4 rebonds et 8 passes décisives par match. Malgré cette baisse de régime, il est toujours très important pour les Rockets, qui ont perdu les cinq matchs qu’ils ont jusque là disputés sans leur meneur cette saison, le tout avec un écart moyen de 9,4 points.

À noter que c’est une blessure similaire mais à l’autre jambe qui a empêché Paul de jouer les deux derniers matchs des playoffs la saison dernière.

Via ESPN.

[Interview] Coach K : « Zion est unique ! »

Leave a Reply